/24m/city
Navigation

LaSalle : 3,5 millions $ économisés pour la construction d'une école primaire

Cégep André-Laurendeau
Photo D’ARCHIVES

Coup d'oeil sur cet article

L’arrondissement de LaSalle a permis au cégep André-Laurendeau d’économiser 3,5 millions $ en cédant une partie de son terrain pour la construction d’une nouvelle école primaire, qui accueillera plus de 600 élèves à l’automne 2019.

« On est dans le monde de l’éducation, on s’entraide tous », a souligné le directeur général du cégep Claude Roy.

Depuis 2014, LaSalle et la commission scolaire Marguerite-Bourgeoys tentent de faire construire une école primaire de 28 classes au coût de 14 millions $ sur l’immense terrain du cégep, tout en se butant à la règlementation en matière de zonage.

Quand un propriétaire veut construire un nouveau bâtiment principal sur son terrain, il doit faire une contribution d’environ 10 % de la valeur ou de la superficie de son terrain à la Ville. Cet argent est ensuite placé dans un fonds pour le développement de parcs dans l’arrondissement.

À la demande de LaSalle, la Ville de Montréal a alors modifié au printemps 2017 son règlement sur les frais de parc, qui entrera en vigueur le 19 juin.

Dans le nouveau règlement, les projets à des fins d’éducation ne doivent plus faire cette contribution, ce qui permet au cégep André-Laurendeau d’économiser plusieurs millions de dollars.

Cégep André-Laurendeau
PHOTO COURTOISIE/ARRONDISSEMENT LASALLE

« Le fonds de parc était exorbitant », a critiqué la mairesse de LaSalle Manon Barbe. Selon elle, la création de cette école — qui sera située au coin des rues Lapierre et Jean-Chevalier — est nécessaire pour faire face à l’augmentation démographique et le développement immobilier dans son arrondissement.

Travaux accélérés

L’arrondissement a aussi accordé une dérogation mineure la semaine dernière pour permettre à la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys de lancer les travaux de construction avant le 19 juin.

Selon la porte-parole de la commission scolaire, Gina Guillemette, cette dérogation était essentielle pour que l’école n’ouvre pas en retard puisque l’échéancier est déjà très serré.

« L’école à LaSalle, on en a grandement besoin », a-t-elle affirmé.

Pour l’année scolaire 2017-2018, 1277 nouveaux élèves se sont inscrits dans des écoles de LaSalle, incluant le niveau préscolaire. Des unités modulaires seront ajoutées en septembre dans deux écoles primaires, et deux autres établissements primaires ont déjà été agrandis.