/lifestyle/psycho
Navigation

Les hommes en science auraient une meilleure opinion de leur intelligence que les femmes

Bloc microscope science laboratoire santé recherche
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Les hommes qui étudient en science ont tendance à avoir un plus gros ego et à se croire plus intelligents que leurs comparses comparativement aux femmes, montre une étude menée à l’Université d’État de l’Arizona.

Pour parvenir à ce résultat, les chercheurs ont suivi et interrogé près de 250 étudiants prenant part à un cours avancé de biologie. Du nombre, 202 élèves, dont 130 femmes et 70 hommes, ont répondu à tous les questionnaires.

L’étude a révélé que les hommes avec des résultats dans la moyenne avaient tendance à se considérer comme plus intelligents que les deux tiers de la classe (66 %), tandis que les femmes avec des notes similaires se sentaient supérieures intellectuellement à seulement 54 % de leurs comparses.

Dans le même ordre d’idée, les hommes étaient 3,2 fois plus susceptibles que les femmes de se dire plus intelligents que la personne avec laquelle ils travaillaient en équipe le plus fréquemment.

La directrice de l’étude, Katelyn Cooper, a expliqué au site de l’université de l’Arizona qu’elle a décidé de mener cette recherche après avoir entendu à plusieurs reprises des femmes en science affirmer qu’elles craignaient d’avoir l’air stupides auprès de leurs comparses. «Je n’ai jamais entendu cela de la part des hommes», a-t-elle souligné.

«Cette étude montre que les femmes se considèrent, de façon disproportionnée, comme étant moins bonnes que les autres étudiants», a renchéri Sara Brownell, qui a contribué à l’étude.

Les deux chercheuses craignent que des femmes continuent d’éviter le milieu des sciences simplement en raison de leur perception de leur intelligence.

Leur étude a été publiée dans le journal spécialisé Advances in Physiology Education.