/news/currentevents
Navigation

Des travailleurs étrangers se réfugient dans une église

Cécilia Arcé agit à titre de porte-parole pour les travailleurs
Capture d'écran TVA Nouvelles Cécilia Arcé agit à titre de porte-parole pour les travailleurs

Coup d'oeil sur cet article

Six hommes venus d'Amérique centrale pour travailler à Granby se sont réfugiés dans une église, car ils craignent d'être expulsés vers leur pays d'origine après avoir quitté subitement leur emploi.

Ces travailleurs âgés de 26 à 31 ans ont été recrutés au Honduras à l'automne dernier pour exercer un emploi difficile: celui d’attrapeur de poulets.

«Ils ont subi des accidents, ils sont tombés malades, mais apparemment, ils vivaient des pressions de la part de l'employeur», a expliqué Cécilia Arcé, qui agit à titre de porte-parole pour les travailleurs, à TVA Nouvelles.

Depuis la mi-janvier, ils ont quitté leur emploi chez Équipe Sarrazin à tour de rôle, alléguant des lésions professionnelles et le non-respect de leur contrat de travail. Des allégations que réfute leur employeur.

«Je leur ai très bien expliqué que ce serait probablement le métier le plus difficile de leur vie, a soutenu Michel Beaudin, d’Équipe Sarrazin. On leur a proposé de venir au Québec avec l'espoir de rester ici, avoir leur résidence, pour amener leurs familles avec eux.»

M. Beaudin soutient que «ces gens-là ne sont pas venus ici pour travailler». «Ils sont venus ici pour être citoyens canadiens», a-t-il dit.

Plusieurs démarches sont en cours afin de trouver des solutions. Le syndicat de ces travailleurs de même qu'une avocate ont été saisis du dossier.

Quant à l'église, elle est prête à les accueillir tant et aussi longtemps qu'il le faut.

Chez Équipe Sarrazin, 70 % des 114 travailleurs sont des immigrants. Chaque semaine, ils attrapent 1,5 million de volailles.

«Il n'y a pas de main-d’œuvre ici vraiment qui veut faire ce travail-là», a ajouté Michel Beaudin.

Équipe Sarrazin reste campée sur ses positions. D'ailleurs, d'autres immigrants, de la République dominicaine cette fois, doivent arriver en renfort au cours des prochaines semaines.