/entertainment/movies
Navigation

La Bolduc au sommet du box-office

La Bolduc au sommet du box-office
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Le film La Bolduc a connu un bon départ pour sa première fin de semaine en salle, se hissant au sommet du box-office québécois.

Présenté sur 94 écrans dans la province, le drame biographique mettant en vedette Debbie Lynch-White dans le rôle de la célèbre chansonnière gaspésienne Mary Travers a récolté des recettes de 541 928 $ lors de ses trois premiers jours à l’affiche, selon les chiffres de l’agence Cinéac.

Il s’agit du meilleur démarrage pour un film québécois jusqu’à maintenant en 2018, devant le drame historique Hochelaga, terre des âmes qui avait amassé 167 427 $ en trois jours sur une trentaine d’écrans lors de sa sortie en salle, en janvier.

Un exploit

La Bolduc peut aussi se vanter d’avoir réussi à devancer de grosses pointures hollywoodiennes au box-office. Le film réalisé par François Bouvier a non seulement détrôné le film de science-fiction Player One de Steven Spielberg, mais il a aussi réussi à faire mieux que le très populaire Black Panther et le thriller d’horreur Un coin tranquille, champion du box-office nord-américain au terme du week-end dernier.

Il reste à voir si le succès de La Bolduc pourra s’inscrire dans la durée.

Rappelons que le drame biographique est signé par François Bouvier.