/news/transports
Navigation

Chantiers routiers: les cadets affectés à la circulation débarquent à Montréal

Chantiers routiers: les cadets affectés à la circulation débarquent à Montréal
Photo d'archives, Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Les cadets qui feront économiser des millions de dollars aux Montréalais débarquent dans les rues de la métropole pour gérer la circulation sur les chantiers.

TVA Nouvelles a appris qu’ils sont déjà environ 65 cadets déployés sur le territoire et ils seront bientôt 125, car les chantiers se multiplieront au cours des prochaines semaines.

C’est le contribuable qui en tirera profit puisqu'un cadet gagne un peu plus de 16 $ l’heure et le salaire du policier, payé en temps supplémentaire, atteint 60 $ l’heure.

Lorsque TVA Nouvelles s'est rendu au coin des rues McGill College et Sainte-Catherine Ouest, une étudiante en technique policière et deux finissants du même programme semblaient avoir la situation en main.

Soulignons que même les civils pourraient faire ce travail, si la Ville n'avait pas assez de candidats en techniques policières. Il faut notamment être âgé de 18 ans et plus, avoir obtenu un diplôme d’études secondaires, répondre aux exigences de l’accréditation sécuritaire, réussir le processus de sélection et suivre une formation qualifiante relative à la prestation de service.

Les personnes sélectionnées devront également être disponibles à travailler tout au long de l’année sur des horaires coupés, de jour, de soir, de nuit ainsi que le week-end, et être disposées à travailler sur tout le territoire de l’île de Montréal.

Le processus de sélection consiste à réussir un examen écrit, une entrevue, un examen médical, une enquête de sécurité et d'intégrité ainsi que la formation.