/world/africa
Navigation

Ouganda: 11 lions retrouvés morts dans un parc national

Ouganda: 11 lions retrouvés morts dans un parc national
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Onze lions, dont huit lionceaux, ont été retrouvés morts dans le parc national reine Elizabeth en Ouganda (sud-ouest), dans des circonstances encore non élucidées, a-t-on appris jeudi de source officielle.

«Nous avons perdu trois lionnes et huit lionceaux, soit 11 morts», a déclaré à l’AFP Bashir Hangi, chargé de communication à l’Autorité ougandaise de la faune (UWA).

«Une enquête a été ouverte, mais nous soupçonnons un empoisonnement. Mais ce n’est encore qu’un soupçon et nous tentons d’établir la cause réelle de la mort», a-t-il ajouté.

Selon lui, les lions ont été retrouvés morts près du village de pêcheurs d’Hamukungu, dans le parc reine Elizabeth, un endroit très populaire auprès des touristes.

Des lions ont déjà été tués en Ouganda et en particulier dans ce parc. Entre mai 2006 et juillet 2007, 15 lions avaient été tués dans cette zone après avoir été empoisonnés par des personnes soupçonnées d’appartenir aux communautés locales, selon un rapport d’experts.

En mai 2010, cinq lions avaient été tués dans le même parc, après avoir probablement été empoisonnés par des éleveurs en quête de pâturages.

Selon un rapport de la Société de préservation de la faune (WCS) datant de 2006, les touristes qui se rendent au parc reine Elizabeth espèrent avant tout y voir des lions et des léopards, les deux espèces de carnivores dont le nombre est en déclin en Ouganda.