/misc
Navigation

La malchance du vendredi 13...

Coup d'oeil sur cet article

Vous êtes superstitieux? Vous faites gaffe à vos actions ainsi qu’à vos déplacements chaque vendredi 13?

Vous évitez les chats noirs, les passages sous un escalier, les bris de miroir, vous n’ouvrez pas de parapluie dans la maison, vous cherchez des trèfles à quatre feuilles, vous touchez du bois, vous avez toujours un fer à cheval à portée de main... Que vous soyez croyant ou non, que ce jour soit pour vous béni ou maudit, on peut affirmer que personne ne reste indifférent aux vendredis 13! Ça touche également au merveilleux monde du vin... Suivez-moi!

Certains restaurateurs n’ont même pas de table numérotée au nombre 13 dans leur salle à manger et plusieurs hôteliers n’ont pas non plus de chambre numéro 13 dans leur établissement.

Le vendredi 13 juin 2014 sur le terroir de La Clape dans le Languedoc, il est tombé de la grêle intensive pendant 45 minutes. Parmi les vignobles grandement touchés par cette catastrophe naturelle, on peut citer les 40 hectares de vignes du Château Ricardelle. Aucun raisin, aucune récolte et, bien sûr, aucun vin n’a été produit par ce domaine lors du millésime 2014. Bruno Pellegrini, le vigneron propriétaire des lieux, n’oubliera jamais cette malheureuse date où dame Nature a sadiquement bousillé la totalité de sa matière première. Il met dorénavant en bouteille, chaque année, une cuvée commémorative qu’il a baptisée simplement Vendredi XIII.

Bouteille bouchonnée

Lors d’un voyage en amoureux en Italie, ma belle Beauceronne et moi avions acheté une superbe fiole de Brunello du Montalcino. Le précieux flacon a par la suite effectué une sieste de presque 10 ans en cave jusqu’au jour où nous avons décidé de lui tirer le bouchon dans un resto «apportez votre vin» lors d’une romantique soirée en tête-à-tête. Croyez-le ou non, mais la bouteille était complètement bouchonnée à son ouverture et nous étions un... maudit vendredi 13!

On peut aussi retourner à l’automne dernier, alors que j’effectuais le ménage de mes crus dans le garage à la maison. Thomas et Théo, mes fistons, jouaient tranquillement ensemble au ballon. Il y avait des flacons ici et là et je leur avais bien dit de faire attention pour ne pas me faire un «abat» à travers mes «quilles» que j’essayais de placer par régions et types de vins. Ce qui devait arriver arriva...

Boum, d’un coup de pied, le ballon se retrouve «dans l’tas» et en éclate une! Laquelle? La plus chère de mes bouteilles de Porto, un Tawny 40 ans de la maison Taylor Fladgate à... 250 douilles l’unité! Une larme à l’œil, j’ai donné 2-3 coups de langue sur le plancher en ciment aspergé de vin muté de mon garage. C’était le vendredi 13 octobre 2017...

Vous n’y croyez toujours pas? Alors, dites-moi une chose, le mot «superstitieux», lui, il a combien de lettres? À vous de compter les amis...

Côtes du Roussillon 2016

Photo courtoisie

Le Petit Pas - Mas Janeil - Lurton

Languedoc-Roussillon - France

Code : 12561198 Prix : 16,60 $

Servir à 15-16 degrés Celsius

Des brochettes d’agneau ou de bœuf et un riz aux champignons sauvages.

En plus de succomber au charme de sa coloration aux reflets violacés, vous serez séduit par son olfactif qui est envoûtant et fort plaisant. Ses notes fumées et épicées ainsi que ses parfums de baies sauvages sont invitantes au possible. La bouche est bien garnie en fruit et sa finale est tout en fraîcheur. Une sudiste et réussi assemblage qui est gourmand, juteux, friand et racoleur. Il sera à boire dans les 2-3 prochaines années après son achat.