/finance
Navigation

Marché résidentiel: baisse de 10 % des prix de vente au Canada

Marché résidentiel: baisse de 10 % des prix de vente au Canada
JEAN-FRANCOIS DESGAGNES/JOURNAL

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | Le prix moyen des ventes résidentielles a diminué de 10 % par rapport à l’année précédente au Canada, selon l’Association canadienne de l’immeuble (ACI).

Les ventes résidentielles ont par ailleurs chuté au premier trimestre de 2018, atteignant leur niveau le plus bas depuis 2014, à la même période. Les ventes réelles (non désaisonnalisées) ont chuté de manière drastique par rapport au record enregistré en mars 2017, soit de 22,7 %, pour s’établir à leur niveau le plus faible en quatre ans pour le mois. Dans 80 % des marchés locaux, les ventes étaient inférieures à celles de l’an dernier, sauf à Montréal et Ottawa.

«Les récents changements apportés aux règlements hypothécaires alimentent la demande en maisons à moindre prix tout en réduisant le bassin d’acheteurs admissibles pour les maisons haut de gamme», a précisé Gregory Klump, économiste en chef de l’ACI, dans un communiqué.

L’association note cependant que dans plus de la moitié des marchés résidentiels locaux, incluant Montréal, les ventes réalisées en mars étaient supérieures à celles effectuées en février.

Selon l’ACI, ces conditions favorisent l’acheteur ou le propriétaire-vendeur.