/travel/destinations
Navigation

Notre palmarès des 10 plus belles plages en Floride

Coup d'oeil sur cet article

Chaque année, plus d’un million de Québécois visitent la Floride pour ses 1770 kilomètres de plages. En tout, on estime qu’il y en a plus de 560 sur tout le territoire. Il y a bien sûr Hollywood Beach et Fort Lauderdale Beach qui ont marqué l’imaginaire des Québécois. Également, Clearwater Beach et Siesta Beach qui remportent régulièrement la palme des plus belles plages des États-Unis. Mais le Sunshine State a bien plus à offrir. Voici 10 plages moins connues que vous devez absolument voir au moins une fois dans votre vie.

1. New Smyrna Beach, rouler en voiture sur la plage

On peut rouler  en voiture sur la plage de New Smyrna Beach tout en respectant une vitesse de 15 km à l’heure.
Photo courtoisie, Marie Poupart
On peut rouler en voiture sur la plage de New Smyrna Beach tout en respectant une vitesse de 15 km à l’heure.

Incroyable, mais vrai ! Dans la région de Daytona Beach, à New Smyrna Beach, cette petite station balnéaire au sud de Ponce Inlet, on peut, moyennant des frais de 10 $, rouler avec sa voiture sur le sable doré, les cheveux au vent en humant l’air salin ! Le rêve, non ? Pour éviter la foule installée sur la plage, près de l’entrée principale de Flager Avenue, on se dirige plus au sud. Il y a des endroits où l’on se sent vraiment seul au monde ! Fan de surf ? Dirigez-vous alors vers le nord, jusqu’à la grande jetée, lieu de rencontre préféré des surfeurs du coin ! Attention, la limite de vitesse est de 15 km à l’heure !

2. Haulover Beach, de l’eau bleue comme dans les KeyS

Haulover Beach, au sud de Sunny Isles, une eau cristalline invitante.
Photo courtoisie, Marie Poupart
Haulover Beach, au sud de Sunny Isles, une eau cristalline invitante.

Apportez suffisamment de crème solaire à Haulover Beach, cette plage un peu au sud de Sunny Isle. Avec son eau cristalline rappelant celle des Keys, elle se fait invitante à souhait pour la baignade. On aime également l’endroit pour son aménagement de tables à pique­­­-nique et de barbecues, son immense parking abordable, au coût de 7 $ la journée, et ses tours de sauveteurs colorées. Et bien sûr, pour le grand plaisir des nudistes, une petite partie de la plage leur est réservée !

3. Coquina Beach, du sable blanc et des pins australiens

Coquina Beach, pour son sable doux, ses dunes et ses dauphins
Photo courtoisie, Marie Poupart
Coquina Beach, pour son sable doux, ses dunes et ses dauphins

Les plages de la région de Sarasota sont réputées pour leur sable blanc et doux comme celui de Coquina Beach. Située­­­ à la pointe sud d’Anna Maria Island, elle est à notre avis encore plus belle que la très réputée Siesta Beach. Moins commerciale, elle est enjolivée par de magnifiques dunes et d’immenses pins australiens. On y trouve un terrain de volleyball, un petit casse-croûte sympathique, et même des oursins plats (dollars de sable). Psitt ! Pour voir des dauphins, traversez à pied le Longboat Key Bridge à proximité de la plage. Ce pont fait le lien entre Anna Maria Island et Longboat Key.

4 L’île de Keewaydin, le paradis des coquillages

La plage de l’Île de Keewaydin pour ses milliers de coquillages.
Photo courtoisie, Marie Poupart
La plage de l’Île de Keewaydin pour ses milliers de coquillages.

Bien que les amateurs de coquillages en aient pour leur argent sur les plages de Sanibel/Captiva et Marco Island, c’est sur la plage de sable blanc comme neige de l’île de Keewaydin, entre Naples et Marco Island, que nous en avons ramassé le plus. Des montagnes de coquillages colorés et uniques, tous aussi jolis les uns que les autres. Seul bémol, il faut une embarcation pour atteindre ce petit paradis. Les navettes de Hemingway Water Shuttle (hemingwaywatershuttle.com) sont un moyen de transport abordable pour s’y rendre.

5. Caspersen Beach, pour trouver des dents de requins

Caspersen Beach, réputée pour son aspect sauvage et ses dents de requins préhistoriques.
Photo courtoisie, Marie Poupart
Caspersen Beach, réputée pour son aspect sauvage et ses dents de requins préhistoriques.

Vous passez à Venice Beach, dans la région de Sarasota ? Ne manquez pas la Caspersen Beach à environ 2,5 km au sud du célèbre Venice Pier. Cette plage à l’aspect sauvage, au sable foncé et à l’eau émeraude est idéale pour la pêche du fait de ses petits rochers. On peut également y faire la découverte de dents de requins préhistoriques. Plage préférée des pélicans de la région, attendez vous à devoir partager ce lieu privilégié avec eux !

6. Big Talbot, un cimetière marin

Au pied de la falaises hautes de trois étages, les troncs de pins et de chênes victimes de l’érosion des côtes de Big Talbot viennent s’échouer sur la plage formant un étonnant cimetière de fossiles.
Photo courtoisie Visit Florida, Will Dickey
Au pied de la falaises hautes de trois étages, les troncs de pins et de chênes victimes de l’érosion des côtes de Big Talbot viennent s’échouer sur la plage formant un étonnant cimetière de fossiles.

Les pros du voyage recommandent souvent Amelia Island aux touristes en quête de calme absolu après une ronde de 18 trous. Nous, on les dirigerait plutôt vers la réserve naturelle Big Talbot À 30 minutes de Jacksonville, l’île est appréciée des photographes amateurs pour sa Boneyard Beach, une plage recouverte de bois flotté formant d’intrigantes sculptures. Les forts courants empêchent la baignade, mais la balade sur le sable rose orangé s’impose pour voir de près ces squelettes des mers.

7. Crescent Beach, le secret des Augustins

Le moment idéal pour chercher la vague parfaite à Crescent Beach ! À l’aube, l’automne ou en été après une forte pluie.
Photo courtoisie Visit Florida, Angie Tucker
Le moment idéal pour chercher la vague parfaite à Crescent Beach ! À l’aube, l’automne ou en été après une forte pluie.

Crescent Beach ou la plage secrète des résidents de St Augustine est située au sud de la ville fortifiée. On ne trouve aucun complexe hôtelier ni tour de condos autour de la baie en forme de croissant de lune. Juste de charmants cottages et de longs trottoirs en bois qui surplombent les dunes ultra blanches. Inédit : les autos ont accès à la plage. Moyennant 8 US$, on roule à un maximum de 15 km/h en direction sud !

8. Naples Beach, spectacle de dauphins

À quelques coins de rue du centre historique et des boutiques de Naples, la jetée est l’un des repaires favoris des pêcheurs, en plus de servir de belvédère pour admirer le coucher de soleil.
Photo courtoisie Visit Florida, Darron R. Silva
À quelques coins de rue du centre historique et des boutiques de Naples, la jetée est l’un des repaires favoris des pêcheurs, en plus de servir de belvédère pour admirer le coucher de soleil.

De l’eau turquoise qui s’agite rarement, du sable blanc brillant comme du sucre et des palmiers qui font juste assez d’ombre. Que demander de plus à une plage ? Sinon qu’elle offre une vue sur les demeures coloniales jaune canari du chic Naples. Le petit plus de la plage municipale qui borde le golfe du Mexique ? Son quai, d’où l’on assiste, tôt le matin, au ballet aquatique des dauphins, ou au coucher du soleil, à l’heure de l’apéro.

9. L’île Saint George, silence et coquillages

La plage du St George Island State Park a figuré à maintes reprises dans le palmarès des plus belles plages des États-Unis, compilé annuellement par Dr. Beach, un chercheur émérite du laboratoire des zones côtières de Miami.
Photo courtoisie Visit Florida, Will Seccombe
La plage du St George Island State Park a figuré à maintes reprises dans le palmarès des plus belles plages des États-Unis, compilé annuellement par Dr. Beach, un chercheur émérite du laboratoire des zones côtières de Miami.

Avec 30 km de pistes cyclables et un phare datant du XIXe siècle, l’île Saint George attire les amateurs de plein air et d’histoire. Mais c’est le St. George Island State Park et ses 15 km de plage qui font le charme de cette île située à une heure de Tallahassee. Moins de 200 000 personnes visitent le phare chaque année, encore moins le parc d’État. On se prélasse presque seul sur le sable blanc parsemé de coquillages – l’un des meilleurs endroits en Floride pour dénicher des oursins plats (dollars de sable).

10. Perdido Key, camping sur le sable

Les parcs nationaux Johnson et Big Lagoon à Perdido Key, cette «île perdue», comme l’ont surnommée les conquistadors espagnols, sont entourés par le lagon de Pensacola et par le golfe du Mexique, ce qui multiplie le choix de plages!
Photo courtoisie, US National Park Service
Les parcs nationaux Johnson et Big Lagoon à Perdido Key, cette «île perdue», comme l’ont surnommée les conquistadors espagnols, sont entourés par le lagon de Pensacola et par le golfe du Mexique, ce qui multiplie le choix de plages!

Le parc d’État Perdido Key, dans les environs de la base aérienne et navale de Pensacola, est l’une des rares réserves naturelles à permettre le camping au pied des vagues. On peut aussi s’y rendre rien que pour se prélasser sur le sable doux comme de la farine, après une baignade dans les eaux vertes et calmes.


► Pour en savoir plus, suivez notre collaboratrice Marie Poupart sur Facebook.