/news/green
Navigation

La météo compliquera les déplacements

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir causé de nombreuses pannes d’électricité et sorties de route dans le sud de l’Ontario, une intense dépression printanière est maintenant attendue à Québec et dans l’est de la province aujourd’hui.

Les précipitations devaient se déplacer tôt ce matin sur le centre de la province, après avoir affecté le sud du Québec la nuit dernière.

Environnement Canada a placé de nombreuses régions sous le coup d’un avertissement de pluie verglaçante, incluant les régions de Québec, du Saguenay, de la Beauce, de Montmagny et de Charlevoix. Les précipitations se poursuivront toute la journée et pourraient atteindre 10 mm de verglas. Des rafales jusqu’à 70 km/h sont aussi prévues.

« C’est vraiment un système qui a une grande ampleur, puis comme il ne se déplace pas rapidement, cela peut créer des problèmes », analyse Amélie Bertrand, météorologue. Les averses se changeront en pluie demain.

Autorités aux aguets

La dépression place les autorités sur le qui-vive, puisqu’en Ontario, elle a jeté hier près de 50 000 usagers dans le noir. Hydro-Québec se faisait néanmoins rassurante. « Ce sont des quantités de verglas qu’on a vues à quelques reprises cet hiver et qui n’avaient pas causé tant de pannes que cela », a indiqué le porte-parole Jonathan Côté, en précisant que plusieurs équipes spéciales étaient prêtes à intervenir.

À l’aéroport de Québec, les effets de la tempête se faisaient déjà sentir hier alors que le trafic avec l’Ontario tournait au ralenti. L’aéroport invite la clientèle à s’informer de l’état des vols sur son site web.

Au ministère des Transports du Québec, on se disait aussi prêt à faire face aux intempéries. « On rappelle aux gens qui ont déjà leurs pneus d’été de redoubler de vigilance, de garder des distances sécuritaires, de réduire leur vitesse et, si les déplacements ne sont pas nécessaires, de les éviter complètement », a conseillé la porte-parole Mila Roy.

Si le pire de la tempête sera passé demain soir, la grisaille reste au programme pour la semaine, alors que d’autres systèmes causeront des averses. Les températures resteront aussi en deçà des valeurs de saison.