/sports/hockey/homepage
Navigation

Les Kings confiants même au bord du gouffre

Vegas Golden Knights v Los Angeles Kings - Game Three
AFP Malgré la mauvaise posture de son équipe, l'attaquant Anze Kopitar refuse de jeter la serviette.

Coup d'oeil sur cet article

Même s’ils tenteront d’éviter le balayage mardi au Staples Center, les Kings de Los Angeles demeurent étrangement optimistes.

«Nous tirons de l’arrière, mais nous ne sommes pas encore éliminés, a lancé l'attaquant Anze Kopitar au "Los Angeles Times". Il reste au moins un match à disputer. Nous devons commencer par le gagner et nous verrons ce qui va arriver par la suite.»

La formation californienne a pris un retard de 3-0 dans sa série de premier tour contre les Golden Knights de Vegas, s’inclinant par la marque de 3-2, dimanche soir. Or, chacune des défaites des Kings depuis le début des éliminatoires n’ont été que par un but. Le match numéro deux, qui a eu lieu à Las Vegas, s’est terminé en deuxième période de prolongation.

«Il y a beaucoup de joueurs d’expérience dans notre vestiaire, a pour sa part indiqué Alex Iafallo, auteur de son premier but en carrière dans les séries dimanche, au site web de la Ligue nationale de hockey. Ils ont tout vu. Ils nous aident, nous les jeunes, depuis le début de la saison. Si nous croyons en eux et que nous croyons en nous, tout va bien aller.»

Du déjà vu

Ce n’est pas la première fois que les Kings se retrouvent au bord du gouffre en première ronde. Pendant les séries de 2013-2014, ils ont perdu leurs trois premiers duels contre les Sharks de San Jose avant de remporter les quatre suivants. Trois tours plus tard, ils soulevaient leur deuxième coupe Stanley en trois ans.

«Cette équipe a fait preuve de résilience toute la saison, a pour sa part affirmé l’entraîneur-chef John Stevens. J’ai appris que tant qu’il restait du temps au cadran, ce groupe était capable d’accomplir de belles choses.»

Fleury contre Quick

Les deux gardiens ont été les vedettes de chaque côté depuis le début de l’affrontement. Marc-André Fleury a été impitoyable devant le filet des Golden Knights avec son taux d’efficacité de ,970 et sa moyenne de buts alloués de 0,84. Même s’il a trois défaites à sa fiche, Jonathan Quick a été tout aussi brillant, affichant un pourcentage d’arrêts de 94,5% et accordant 1,69 but par match.

Il sera intéressant de voir les deux cerbères de nouveau croiser le fer mardi.