/lifestyle/techno
Navigation

Washington et Londres font état d’une «cyberactivité malveillante» de la Russie

Computer crime concept
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Les États-Unis et la Grande-Bretagne ont émis lundi une rare alerte conjointe concernant une «cyberactivité malveillante» de l’État russe visant les administrations et les infrastructures.

«Les cibles de cette cyberactivité malveillante sont principalement les gouvernements et les organisations du secteur privé, les fournisseurs d’infrastructures cruciales et les fournisseurs d’accès à internet», ont annoncé dans un communiqué conjoint le National Cyber Security Center britannique et, côté américain, le FBI et le Département de la sécurité intérieure.