/travel/outdoors
Navigation

Le Grand Sentier: à pied, à vélo ou à cheval

Le tronçon pédestre Mestachibo mène aux chutes Jean-Larose, près du mont Sainte-Anne.
Photo courtoisie Le tronçon pédestre Mestachibo mène aux chutes Jean-Larose, près du mont Sainte-Anne.

Coup d'oeil sur cet article

Le Grand Sentier, ça vous dit quelque chose ? C’est le nouveau nom du Sentier transcanadien dont le trajet officiel s’étire sur 24 500 km, soit plus de la moitié de la circonférence de la terre.

Vous l’avez peut-être même déjà fréquenté sans le savoir. À pied, à vélo ou même à cheval, selon le tronçon. Peut-être aussi y êtes-vous allé l’hiver, en skis de fond ou en motoneige.

Le parc linéaire Le P’tit Train du Nord, qui passe ici à Val-David, fait partie du Grand Sentier.
Photo courtoisie Tourisme Laurentides
Le parc linéaire Le P’tit Train du Nord, qui passe ici à Val-David, fait partie du Grand Sentier.

Les sentiers partagés à Gatineau-Ottawa­­­, le parc linéaire Le P’tit Train du Nord dans les Laurentides ou encore la piste cyclable au Vieux-Port de Montréal, voilà quelques endroits bien connus faisant partie du Grand Sentier au Québec. Le parcours va de Gatineau au Nouveau-Brunswick.

Du rêve à la réalité

Au Québec, l’Axe nord, passant par la MRC de Portneuf et la Mauricie, est principalement destiné à l’équitation.
Photo courtoisie Cheval Québec
Au Québec, l’Axe nord, passant par la MRC de Portneuf et la Mauricie, est principalement destiné à l’équitation.

Traversant le Canada, le Grand Sentier est vraisemblablement le plus long réseau de sentiers récréatifs multi-usages au monde.

Mais un projet aussi colossal, qui dépend en bonne partie de donateurs, n’est jamais vraiment achevé. C’est un processus continu. Et pour en profiter vraiment, mieux vaut enlever nos lunettes roses.

Si l’itinéraire prévu se trouve le plus souvent hors de la route, certains tronçons ont dû se trouver en bordure, faute de mieux. En vélo, ce n’est pas toujours sécuritaire, d’où l’importance de bien choisir son trajet avant le départ.

Au fait, si jamais vous vouliez parcourir le Grand Sentier d’un bout à l’autre, ça prendrait deux ans, deux mois et une semaine (marche, vélo et canot) à un rythme de 30 km par jour. Les gestionnaires ont fait le calcul. Il y a donc lieu de planifier votre propre itinéraire...

Se préparer

L’aventure commence d’ailleurs devant votre écran. Le site web pour l’ensemble du Grand Sentier donne un aperçu des tronçons, mais souvent, il n’y a pas de référence.

Dans le site web pour le Québec, l’information est plus précise pour préparer une excursion. Vous devez tout de même vous adresser aux municipalités, aux associations touristiques ou à divers organismes pour avoir tous les renseignements.

Tout compte fait, il faut plutôt voir le site web québécois comme un répertoire des principaux tronçons du Grand Sentier. C’est déjà ça.

 

En bref

  • Longueur totale : 24 500 km
  • Au Québec : 1575 km pour l’Axe sud et 200 km pour l’Axe nord

De nouveaux gîtes dans le parc du Mont-Tremblant

Le tronçon pédestre Mestachibo mène aux chutes Jean-Larose, près du mont Sainte-Anne.
Photo courtoisie Sépaq

Il y aura six gîtes rustiques Étoile à louer cet été dans le secteur de la Pimbina, à Saint-Donat. Plus logeable qu’une tente Huttopia, ce « prêt-à-camper » est presque comme un chalet.

Chauffage d’appoint, réchaud à l’extérieur sous un auvent, petit frigo, trois lits à deux places, tout y est ou presque. Bloc sanitaire à proximité. Libre à vous d’apporter une toilette de camping.