/sacchips/touching
Navigation

Un prof ému du cadeau de retraite de ses étudiants

Ils lui ont chanté «joyeuse retraite» sur un air des Cowboys Fringants

Coup d'oeil sur cet article

SHERBROOKE | Des étudiants de l’Université de Sherbrooke ont surpris leur professeur en chantant une version adaptée des Étoiles filantes pour lui souhaiter une «joyeuse retraite», après 40 ans d’enseignement.

Dominique Lefebvre se souviendra longtemps de son dernier cours théorique, le 4 avril dernier, comme professeur au département de génie civil et de génie du bâtiment, à l’Université de Sherbrooke.

L’enseignant a été pris par surprise, alors qu’au milieu du cours de résistance des matériaux, un étudiant s’est mis à jouer du ukulélé, accompagné d’un collègue à la mandoline. Les deux se sont mis à lui chanter Les étoiles filantes des Cowboys Fringants, avec des paroles adaptées à son parcours d’enseignant fort apprécié.

Quelques secondes plus tard, toute la classe s’est mise à chanter, en tapant dans les mains. Les étudiants gradués, professeurs, techniciens et professionnels de recherche du département sont entrés dans le local de classe, pour prendre part à ce moment heureux et touchant.

«Mais au bout du chemin, voici ce qui va se passer, Monsieur Lefebvre, laissez-nous vous souhaiter une joyeuse retraite», ont-ils chanté en chœur.

Prof ému

Les étudiants qui avaient préparé cette surprise avaient caché deux petites caméras au plafond pour filmer l’événement. Sur la vidéo, l’émotion du professeur est visible, alors qu’il s’essuyait les yeux.

«Il a versé quelques larmes», commente Frédérik Daniel, un étudiant à la maîtrise en génie civil, qui participait à ce cours comme auxiliaire d’enseignement.

«Sa femme nous a dit qu’on avait réussi notre coup», dit-il fièrement.

Selon lui, les étudiants tenaient à souligner le départ de leur professeur reconnu pour être disponible pour les élèves et très sympathique, même s’il ne donnait pas les cours les plus faciles.

Ayant remporté plusieurs prix, M. Lefebvre était également un excellent vulgarisateur de science.

«Nous on est chanceux parce qu’on est les derniers», lui ont chanté ses étudiants, sur l’air de la chanson des Cowboys Fringants.

Jamais vu

Le professeur ne s’attendait pas à recevoir un tel hommage.

«Ça ne s’était jamais vu ailleurs. Même le directeur du département était impressionné», rapporte M. Daniel.

Il faut dire que M. Lefebvre a laissé sa trace à sa faculté, notamment en créant le baccalauréat en Génie du bâtiment. Depuis 2017, l’Université Sherbrooke est la seule université francophone à offrir, au Canada, ce programme qui répond à un besoin réel du marché.

En plus de cette surprise originale, un 5 à 7 a été organisé pour ce professeur à la fin de son dernier cours.