/entertainment/opinion/columnists
Navigation

Que tout le monde pense pareil!

Coup d'oeil sur cet article

Quand j’ai vu que Shania Twain s’était excusée pour des propos controversés, j’ai pensé qu’elle avait dit une grosse horreur... ou une horrible niaiserie.

Diantre, avait-elle défendu un pédophile, affirmé que la terre était plate ou insulté un handicapé ? Ben non, toi ! Le seul crime de lèse-majesté commis par notre Canadian girl, c’est d’avoir répondu à un journaliste qu’hypothétiquement, si elle avait été américaine, à choisir entre Hillary Clinton et Trump, elle aurait voté pour l’homme aux cheveux orange. My god ! Fallait-il la clouer au pilori juste pour ça ?

JE VOUS AI FAIT DE LA PEINE...

« J’aimerais m’excuser à toutes les personnes qui auraient pu être offensées par mes propos dans le journal The Guardian au sujet du président américain », a déclaré Shania Twain.

« Excuser » et « offenser » sont-ils en train de devenir les deux mots clés du 21e siècle ?

En 2018, la police de la pensée se promène avec sa matraque et tape sur tous ceux qui ne pensent pas comme il faut.

On en a eu un autre exemple en fin de semaine, aux États-Unis.

Je vous explique le contexte. Candace Owens est une jeune afro-américaine conservatrice qui remet en question l’attitude qu’elle juge « victimaire » des mouvements comme Black Lives Matter. Dans une vidéo devenue virale, elle accuse des militants de BLM de vivre dans le passé, de constamment revenir sur les crimes esclavagistes des É.-U., et d’avoir une « mentalité de victime », alors qu’elle préfère avoir une « mentalité de victorieux ».

En fin de semaine, le rappeur Kanye West a osé tweeter : « J’aime la façon dont Candace Owens pense ».

Ayoye ! La gauche s’est déchaînée contre lui, comme s’il était un traître à la Cause et que Mme Owens était un suppôt de l’extrême droite.

Quand il a vu la façon dont les esprits se déchaînaient, Kanye West a tweeté : « Nous avons la liberté d’expression, mais pas la liberté de penser. La police de la pensée veut supprimer la liberté de penser ».

Voilà. C’est exactement ça. Parce que tu es noir, tu dois penser comme tous les autres Noirs aux É.-U. Tu dois suivre le lobby, rentrer dans le rang, tous les poissons dans le même banc, tous les moutons dans le même pré.

Comme l’a expliqué Candace Owens à Fox News : « La vérité, c’est que la gauche veut lier les Noirs à l’idée qu’ils sont victimes. Ils ne veulent pas que les Noirs mettent l’accent sur leur avenir, ils veulent que les Noirs mettent l’accent sur leur passé. Kanye West et moi sommes des esprits indépendants, des esprits libres et c’est ce qui effraie la communauté noire. »

LIBERTÉ DE PENSER

Imaginez le courage que ça a pris à Kanye West, artiste immensément populaire, époux médiatisé de Kim Kardashian, pour écrire ce tweet, sachant pertinemment qu’il allait s’attirer les foudres de la meute. En écrivant des choses comme : « L’autovictimisation est une maladie » et en provoquant des réactions hystériques de la gauche, il prouve que la diversité d’opinions n’est absolument pas acceptée en ce moment en Amérique du Nord.

Mais au moins, Kanye West, lui, ne s’est pas excusé.