/lifestyle/sexromance
Navigation

Imaginer des scénarios érotiques pour jouir: c’est normal?

Woman and man playing domination games in bed
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

La peur que s’installent des habitudes pouvant porter atteinte au bon développement d’une vie sexuelle saine est tout à fait légitime. Spécialement en couple. Pourquoi ? Les gens devraient-ils partager leur jardin secret ? Et que veut dire imaginer des scénarios érotiques pour une vie sexuelle de couple ? Est-ce sain ? Osons parler de ces rêves, parfois éveillés, qui chatouillent l’imaginaire et laissent à certains un léger sentiment de culpabilité...

« Dans les Formulations sur les deux principes du fonctionnement psychique (1911), Freud oppose au monde intérieur, qui tend à la satisfaction par illusion, un monde extérieur imposant progressivement au sujet, par la médiation du système perceptif, le principe de réalité 1 ».

En d’autres termes, les fantasmes correspondent à une forme de production de l’imaginaire et ceux-ci peuvent être conscients (scénarios imaginaires, parfois érotiques) et/ou inconscients en se manifestant dans les rêves.

Et, selon la docteure Carole Brianchon, psychologue praticienne à Paris, les fantasmes sont une activité importante de l’activité psychique puisque celle-ci est quasiment indépendante du principe de réalité, en obéissant au principe de plaisir. Le fantasme et la réalité cohabitent, la plupart du temps sans problème.

Fantasmes et scénarios sont donc associés, dans la mesure où les scénarios sont élaborés à partir de la notion même de fantasme. Certains peuvent donner lieu à de grandes réalisations (artistiques ou autre par exemple), mais également au développement d’une vie sexuelle enrichie et exempte de monotonie.

Car le fantasme sexuel a bel et bien son utilité !

Donc comme on peut le constater, les fantasmes, et par extension les scénarios érotiques, ne sont non seulement « normaux » à vivre, mais très importants pour le développement de soi.

Parfois, il arrive que le fantasme prenne les individus de court dans la mesure où celui-ci se manifeste dans l’imaginaire alors que dans la réalité rien de tout cela ne serait possible. Et c’est là toute la pertinence des rêveries (diurnes ou nocturnes), elles permettent de canaliser : comme une soupape essentielle à l’être.

Faire confiance

Comment reconnaître si les fantasmes peuvent nuire à la vie sexuelle de couple ? « Dans le couple, la question de la confiance est essentielle. Elle est à la base même de la relation. Or, quand on ne se dit tout, et surtout qu’on s’engage à le faire, c’est une façon de signifier que l’on ne fait pas confiance à l’autre. Il existe alors toujours une espèce de suspicion, qui peut amener l’un ou l’autre à vouloir poser toujours plus de questions pour tout savoir. À l’inverse, s’autoriser à ne pas tout se dire, c’est implicitement dire à l’autre “tu n’es pas obligé de me parler de tout, car je te fais confiance”. Le dialogue est alors plus naturel, puisqu’il n’est pas soumis à des contraintes. Il est aussi plus profond, car on ne parle que des sujets qui valent vraiment le coup, et pas des futilités, ou de ce que l’on juge comme tel. 2 »

Si le fantasme tient davantage de place que le ressenti, s’il devient obsédant et empêche la connexion à la réalité, il serait alors important d’aller chercher de l’aide auprès de professionnels compétents. Osez imaginer !


1. Bibliothèque de psychanalyse, psycha.ru, section Fantasme, mars 2018.

2. Alix Lefief, 9 mars 2017, Bien-être&santé

 

À quoi cela sert-il ?

Le fantasme, donc la création de scénarios sexuels, a de nombreuses fonctions. Entre autres choses, il :

  • Stimule le désir sexuel (plus il y a d’ouverture au monde fantasmatique, plus la libido grimpe, car des envies se font ressentir)
  • Entretient le rêve (rêver c’est se donner la chance de voyager dans son esprit, un plaisir fort simple à apprécier)
  • Alimente l’anticipation (grâce aux scénarios sexuels, la personne peut, en pensant à l’autre, imaginer ce qui se passera lors de la rencontre intime)
  • Permet l’évasion (du fait qu’avec l’imaginaire tous les scénarios sont envisageables, certains transportent l’individu hors de sa réalité, momentanément, le temps d’un rêve, pour se détendre et relaxer par exemple)
  • Offre la possibilité d’élaborer un beau terrain de jeux érotiques (naturellement, tous les fantasmes ne peuvent, ni ne doivent se réaliser, par contre, lorsque ceux-ci sont en accord avec les valeurs et désirs de chacun — dans le respect et l’intégrité — ils peuvent servir à agrémenter joyeusement certaines retrouvailles intimes)