/investigations/truth
Navigation

Les raccourcis du Parti québécois

Les raccourcis du Parti  québécois
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Débusquer les fausses nouvelles, vérifier les déclarations des politiciens, trouver les vrais chiffres : les recherchistes de notre Bureau d’enquête, basées à Montréal, Québec et Ottawa, sont des expertes dans l’art de rétablir les faits. Chaque samedi, elles vous présentent leurs trouvailles pour vous permettre d’y voir plus clair dans l’actualité de la semaine.


L’énoncé

Au moment où la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) entame les travaux du Réseau express métropolitain (REM), le Parti québécois a publié un communiqué ce lundi pour affirmer que le train électrique ne réglera pas le problème de congestion.

« D’après les données de la Caisse de dépôt et placement, le REM ne retirera que 1700 voitures par jour des routes de la grande région de Montréal », peut-on y lire.

Les faits

Contrairement à ce qui est écrit dans le communiqué, l’estimation de 1700 voitures n’a pas été avancée par la Caisse.

Ce chiffre est plutôt le résultat d’un calcul fait par le PQ à partir des données d’achalandage déposées au Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE), nous confirme le parti.

Dans son rapport, le BAPE écrit que 10 % des 85 000 usagers du REM qui font l’aller-retour chaque jour délaisseront leur voiture pour le transport collectif.

De ce 10 % (8500 personnes), 80 % utiliseront tout de même leur voiture pour se rendre dans les stationnements incitatifs. Donc selon les calculs du PQ, finalement, seulement 20 % de ces 8500 usagers, soit 1700 personnes, laisseront vraiment leur voiture à la maison pour utiliser le REM.

La Caisse de dépôt, de son côté, parle d’un « retrait de plus de 10 000 voitures » par jour, en incluant celles qui utiliseront les stationnements incitatifs.