/misc
Navigation

Pour une chasse au dindon réussie

Dindons
Photo courtoisie Le guide Alain Pelletier exhibe un superbe mâle qu’il avait localisé la veille de son activité de prélèvement.

Coup d'oeil sur cet article

Depuis hier matin, dans l’ensemble des zones où cela est permis, vous pouvez vous lancer aux trousses des dindons, ces grands gibiers ailés.

Les nemrods des zones 4, 5, 6, 7, 8 et 10 auront jusqu’au 18 mai, soit l’équivalent de 22 avant-midi pour déjouer la vigilance de ces oiseaux à la vue perçante. Ceux qui fréquentent les zones 3, 9, 11, 12, 13, 15, 26 et 27 n’auront, pour leur part, que 12 demi-journées, soit jusqu’au 8 mai, pour arriver à leur fin.

Dindon sauvage avec barbe
Photo Fotolia
Dindon sauvage avec barbe

Les détenteurs de permis peuvent attraper deux dindons sauvages avec barbe au printemps. Le deuxième doit toutefois obligatoirement être prélevé dans l’une des zones suivantes : 4, 5, 6, 7, 8 ou 10. Ils peuvent se servir d’un fusil de calibre 10, 12, 16 et 20 avec des cartouches à grenailles n° 4, 5 ou 6 ou une arme à poudre noire utilisant des billes n° 4, 5 ou 6. L’arbalète et l’arc sont également permis pour cette activité de prélèvement qui gagne en popularité avec 6500 nouveaux adeptes en 2017 et plus de 23 500 sur une période de quatre ans.

À savoir

La chasse au dindon sauvage est autorisée à partir d’une demi-heure avant le lever du soleil jusqu’à midi. Comme cet oiseau n’est pas défini comme un petit gibier, les dispositions relatives au tir à partir des chemins publics s’y appliquent intégralement. Sachez aussi qu’il est interdit de l’appâter.

Lorsque vous aurez attrapé un de ces magnifiques gallinacés, souvenez-vous qu’il doit être transporté et produit au complet, éviscéré ou non, à une station d’enregistrement.

Un connaisseur

Le guide de chasse et de pêche basé en Estrie, Alain Pelletier, pourchasse ces grands granivores depuis qu’il est légalement possible de le faire. Il affiche un tableau enviable de captures, en plus de conseiller de nombreux clients.

Ce gentilhomme a bien voulu prodiguer quelques trucs et astuces pour aider les lecteurs du Journal à obtenir les résultats souhaités.

Recherche

Avant même de penser à vous camoufler dans la forêt, il faut que vous ayez fait vos devoirs, c’est-à-dire prospecter les environs.

Voici à quoi ressemblent les dindons sauvages perchés dans leur dortoir.
Photo courtoisie
Voici à quoi ressemblent les dindons sauvages perchés dans leur dortoir.

La veille de votre sortie de chasse, vous devez localiser les dortoirs des gibiers visés. Normalement, sur un terrain de plus ou moins 100 acres, les dindons se percheront sur deux ou trois arbres spécifiques pour la nuit. Ces endroits doivent être à proximité de la lisière des champs de culture de maïs, de blé d’automne, de soya, etc. qui constituent une excellente source de nourriture. Il s’agit également de sites tout indiqués pour que les mâles puissent faire leurs parades afin de charmer les femelles environnantes.

Même si vous savez avec précision où ils dorment, prenez quelques instants, la veille de votre partie de chasse, pour vous assurer que rien ni personne n’a dérangé vos dindons.

Au petit matin, souvenez-vous que ces oiseaux marchent sur de longues distances dans la forêt et qu’ils peuvent s’être déplacés en votre direction. Soyez sur vos gardes.

Imitations

Une fois en position sur le terrain, Alain se sert d’appelants de qualité qui imitent vraiment les autres prétendants, comme ceux de la firme Avian X, qui offrent une silhouette et un contraste fort réalistes.

Si vous avez un appeau et que vous claironnez n’importe quoi, vous anéantirez tous vos efforts de chasse. Si vous avez pris le temps de bien maîtriser vos calls afin de reproduire les éloges amoureux de ces gibiers à plumes, vous aurez beaucoup de satisfaction lorsque vous réussirez à les charmer. M. Pelletier se sert d’un diaphragme et d’une boîte à friction Recall Designs pour dialoguer avec ses proies.

Il est important de se fondre totalement dans le décor et de ne pas bouger, au risque de vous faire repérer à longue distance.


► Pour en savoir plus, visitez le site www.monguidedepeche.com ou composez le 819 574-5297

 

Pensez-y !

Dindons
Photo Fotolia

Pour éviter de vous faire piquer par des tiques qui pourraient vous transmettre la maladie de Lyme lorsque vous attendrez patiemment le gibier ailé visé, n’hésitez pas à vous servir de ruban gommé ou de bandes élastiques pour sceller l’ouverture de vos pantalons et de votre manteau. Bonne chasse.