/opinion/columnists
Navigation

Lueur d'espoir pour les partisans du Canadien

Lueur d'espoir pour les partisans du Canadien
Photo Martin Chevalier

Coup d'oeil sur cet article

Les partisans du Canadien en ont beaucoup enduré au cours de la dernière année, mais une certaine lueur d'espoir apparaît à l'horizon.

L'équipe a fait un pas dans la bonne direction vendredi en annonçant l'embauche de Dominique Ducharme à titre d'entraîneur adjoint tandis que durant la soirée de samedi, on a eu la confirmation que le CH disposera du troisième choix au prochain repêchage.

Bien entendu, les partisans du Tricolore rêvaient au gros lot, mais ce sont les Sabres de Buffalo qui repêcheront le Suédois Rasmus Dahlin, un défenseur à qui on a collé l'étiquette de joueur de concession.

Votre déception est légitime, mais le fait demeure qu'il n'est pas arrivé souvent, dans les 40 dernières années, que le Canadien ait l'occasion de sélectionner un joueur parmi les cinq premiers.

Il y a eu ce désolant premier choix de la séance de 1980, l'imposant Doug Wickenheiser préféré à l'habile Denis Savard, puis ce fut suivi des choix de Petr Svoboda (5e en 1984), de Carey Price (5e en 2005) et d'Alex Galchenyuk (3e en 2012).

Selon la majorité des observateurs, le Canadien devrait repêcher l'ailier Filip Zadina, auteur de 44 buts en 57 matchs la saison dernière avec les Mooseheads de Halifax. On le qualifie de «sniper», lui qui possède un excellent tir et un beau coup de patin.

Je ne sais pas si Zadina est ce genre de joueur qui pourrait sauter les étapes et amorcer rapidement une carrière dans la LNH, mais on n'entend que de bonnes choses à son sujet.

Une brise de fraîcheur souffle donc sur l'organisation du Canadien en ce printemps plutôt moche au Québec.

Comme plusieurs de mes confrères, j'applaudis la décision du Canadien d'avoir choisi de faire confiance à Dominique Ducharme pour occuper le rôle d'adjoint derrière le banc aux côtés de Claude Julien.

Ducharme apportera un bagage de nouvelles idées et une manière de travailler avec les jeunes qui manquait au Canadien.

Il faut espérer qu'il saura peser sur les bons boutons pour relancer Jonathan Drouin, un attaquant qui a connu beaucoup de succès sous ses ordres durant son stage junior à Halifax.

Ils ont remporté la coupe Memorial ensemble et un tel fait d'armes a lié les deux hommes pour la vie. J'ai hâte de voir ce que ça va donner comme résultat.

Et le Canadien devrait logiquement nous annoncer dans les prochaines semaines l'embauche de Joël Bouchard, une autre bonne «tête de hockey», comme on dit dans le milieu.

Ducharme et lui connaissent très bien les meilleurs joueurs juniors au monde et ça ne peut être que positif pour l'équipe. En espérant que Trevor Timmins acceptera de les écouter...