/finance
Navigation

De la ferme à l'assiette : la gestion de l'offre

De la ferme à l'assiette : la gestion de l'offre
Photo Caroline Attwood sur Unsplash

Coup d'oeil sur cet article

En collaboration avec

 

Accord de libre-échange avec l’Union européenne, Partenariat transpacifique, renégociation de l’ALENA... la pression exercée sur le Canada pour qu’il accepte d’ouvrir ses marchés sous gestion de l’offre est très forte.

Les défenseurs de ce système de mise en marché collective au sein des industries canadiennes sous gestion de l’offre (lait, volaille et œufs) rappellent qu’il se base sur un prix établi pour couvrir les coûts de production pour les producteurs.

Il assure également un contrôle des productions pour que les agriculteurs produisent ce que les Québécois consomment réellement.

Les avantages de ce modèle, mis de l’avant par La Coop fédérée dans cet article, sont multiples et se doivent d’être partagés tant pour les besoins du producteur que du consommateur.