/news/consumer
Navigation

Nouvelles bières au cannabis: pour le goût et non l’effet

Nouvelles bières au cannabis: pour le goût et non l’effet
Dominick Gravel/Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Un brasseur montréalais vient de lancer les toutes premières bières au cannabis sans THC au Canada pour donner un avant-goût de ce qui nous attend possiblement dans un futur rapproché.

Le propriétaire du bar le Saint-Bock a présenté mardi six bières alcoolisées brassées avec des extraits de cannabis pur ne contenant pas de cannabinoïdes, les substances chimiques telles le THC qui instillent l’effet psychotrope associé à la drogue dont l’utilisation récréative devrait être légalisée dans les prochains mois.

Nouvelles bières au cannabis: pour le goût et non l’effet
Dominick Gravel/Agence QMI

Deux de ces produits, une bière saison appelée la Pineapple Express et une IPA nommée la Pot Pas d’Pot, seront distribuées dans les dépanneurs et épiceries de la province dès le mois de juin.

«En ce moment, on parle beaucoup de cannabis dans les médias, beaucoup de gens se demandent à quand les choses au cannabis et donc pour nous, ça donne une opportunité de faire goûter le cannabis aux gens en restant dans la légalité», a expliqué le brasseur et propriétaire Martin Guimond.

Mike Ward et Martin Guimond le propriétaire du St-Bock
Dominick Gravel/Agence QMI
Mike Ward et Martin Guimond le propriétaire du St-Bock

Analyses des laboratoires privés MB Laboratories à l’appui, le tenancier précise que l’utilisation de ces extraits importés des États-Unis, aussi appelés terpènes, ne pose pas problème au Canada étant donné que celles-ci contiennent seulement le goût du cannabis et non l’effet.

«C’est un peu comme du café décaféiné», compare-t-il.

Étienne Parent le premier gouteur de la bière au Cannabis
Dominick Gravel/Agence QMI
Étienne Parent le premier gouteur de la bière au Cannabis

Le brasseur précise cependant que les nouveaux produits n’ont pas été spécialement analysés par le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec ou Santé Canada avant leur sortie, une étape jugée «non nécessaire» par Francis Hébert, l’un des consultants spécialisés dans l’industrie du cannabis ayant travaillé avec M. Guimond sur le projet.

Pas de THC...pour l’instant

Même si le M. Guimond admet qu’il a toujours l’envie de faire une bière avec THC un jour, ce n’est pas demain la veille que nous aurons de telles boissons mélangeant alcool et THC, selon M. Hébert.

Françis Hébert
Dominick Gravel/Agence QMI
Françis Hébert

«Je serais surpris que la législation dans le futur permette de mixer les deux produits», a expliqué le président de Consult and Grow, une entreprise montréalaise de consultation dans le domaine.

«Si c’est le cas, il existe déjà des produits qui pourraient être mélangés pour le faire [...] mais ensuite on doit se demander si c’est éthique, si c’est quelque chose qui va être appréciable, a-t-il ajouté. Je ne penserais pas, mais c’est à suivre.»

Le brasseur américain derrière la bière Blue Moon a quant à lui décidé de contourner ce potentiel problème en annonçant le mois dernier la venue prochaine au Colorado de bières sans alcool infusées de THC, ce qui sera une première pour l’État qui a légalisé le cannabis en 2014.