/entertainment/comedy
Navigation

Grand Montréal comédie fest: 100 humoristes pour la première édition

Le Grand Montréal comédie fest s’est donné un défi de taille pour son coup d’envoi

Coup d'oeil sur cet article

Festival né dans la tourmente de l’automne dernier, le Grand Montréal comédie fest compte présenter plus de 100 humoristes pour sa première édition, en juillet. Les organisateurs auront toutefois peu de temps pour atteindre leur objectif.

« C’est vraiment spécial de faire ce lancement aujourd’hui. Je n’aurais jamais pensé, il y a quelques mois, qu’on se rendrait là », a dit l’instigateur du Grand Montréal comédie fest, Martin Petit, lors du dévoilement de la programmation du nouveau festival, mercredi, dans une salle remplie d’humoristes, médias et partenaires.

Même s’il n’a vu le jour qu’en novembre dernier, le Comédie fest veut faire les choses en grand pour sa première année avec un coup d’envoi, le 1er juillet à l’Olympia de Montréal, qui devrait regrouper pas moins de 100 humoristes en 100 minutes.

Ce concept, imaginé par Gabriel D’Almeida-Freitas, est déjà un succès à Zoofest depuis quelques années, sous le nom de 60 humoristes en 60 minutes. C’est le nouveau directeur de production du festival, Christian Viau, qui a eu l’idée d’emmener le concept encore plus loin.

Comme son nom l’indique, le spectacle 100 humoristes en 100 minutes ne donnera à chaque comique que 60 secondes sur scène, top chrono, pour faire rire l’assistance. Dès que la minute est écoulée, le micro coupera. Alors que les éditions à Zoofest avaient principalement mis en scène des humoristes de la relève, celle du Comédie Fest compte présenter quelques comiques de calibre A.

Invités à confirmer

Questionnés par Le Journal, ni Gabriel D’Almeida-Freitas ni Christian Viau n’ont toutefois voulu confirmer des noms d’humoristes qui feront partie de ce spectacle d’ouverture. « Il n’y a encore aucun nom de confirmé, a indiqué Gabriel. Le booking sera terrible, mais il y aura des gros noms. »

« Il y a plein d’humoristes ici, en ce moment. On va prendre les présences, car on a besoin d’être 100 ce soir-là », a blagué Christian Viau à la foule, mercredi, lors de la conférence de presse.

Ayant participé à la programmation du festival, l’humoriste Mélanie Couture a mentionné que l’organisation avait voulu « jazzer » les galas. « L’avantage, c’est que tout est à inventer. Une page blanche, c’est angoissant, mais excitant », a-t-elle dit.

Galas

Les 5, 6 et 7 juillet, des galas se tiendront simultanément dans trois villes : Montréal, Saint-Eustache et Châteauguay. Ceux-ci seront animés par des humoristes dits « de la relève » (Matthieu Pepper, Neev, Étienne Dano, Maude Landry, Mélanie Couture, Yannick De Martino et Les Grandes Crues).

Parmi leurs invités, ils recevront de grosses pointures comme Martin Petit, Patrick Groulx, Jean-François Mercier, Laurent Paquin, Mario Tessier, Rosalie Vaillancourt, Sylvain Larocque, François Bellefeuille et Katherine Levac.

Pied de nez à Juste pour rire et au scandale qui a touché Gilbert Rozon? Le Grand Montréal comédie fest présentera aussi le cabaret Fuck la culture du viol, en formule intime, au Théâtre Olympia. Le spectacle mettra notamment en scène Judith Lussier, Richardson Zéphir, Coco Belliveau, Christine Morency et Marie-Lise Chouinard.


♦ La 1re édition du Grand Montréal comédie fest se tiendra du 1er au 15 juillet. Pour les détails : comediefest.com.