/investigations/taxes
Navigation

Le fisc est aux trousses du père d’Eugenie Bouchard

Revenu Québec et Revenu Canada lui réclament plus de 850 000$

Mike Bouchard
Photo tirée d'Instagram Michel Bouchard (au centre) est père de quatre enfants, soit (de gauche à droite) William, la joueuse de tennis Eugenie, l’influenceuse sur les réseaux sociaux et jumelle de «Genie» Béatrice ainsi que Charlotte.

Coup d'oeil sur cet article

Le père de la joueuse de tennis Eugenie Bouchard est visé par le fisc pour des dettes d’impôt totalisant plus de 850 000 $.

Michel Bouchard espère que la vente récente d’une maison à Westmount, sur l’île de Montréal, où a grandi sa fille devenue une vedette internationale lui permettra de régler ce qu’il dit être « de vieux problèmes personnels ».

Revenu Québec et Revenu Canada ont déposé dans les dernières semaines des hypothèques légales totalisant près de 375 000 $ pour des taxes et des impôts impayés sur la propriété.

En incluant des hypothèques légales plus les anciennes mises sur la maison, les fiscs fédéral et québécois réclament plus de 850 000 $ à M. Bouchard.

Si on additionne des procédures visant son ex-femme, la mère de « Genie », la facture grimpe à plus de 1 million $ pour la famille.

M. Bouchard nous a confié que la propriété de Westmount a été vendue il y a peu de temps pour 2,7 millions $. La transaction n’a toutefois pas encore été notariée.

Se repayer

« C’est normal que les gens s’enregistrent pour être payés à partir du produit de disposition », a-t-il commenté.

Le site de Sutton Québec indique que la propriété a été vendue.

« Située dans une des rues les plus recherchées, à quelques pas du parc Murray, cette splendide maison semi-détachée s’étend sur trois niveaux plus le sous-sol », écrit la courtière immobilière.

Selon des documents, une compagnie à numéro de Hampstead a effectué d’importants travaux pour remettre à niveau la maison qui a été rénovée de fond en comble.

Cette firme a enregistré dans les derniers jours une hypothèque sur la propriété pour près de 1 million $.

Pas de lien avec « Genie »

Michel Bouchard nous a dit que ses problèmes d’impôt n’étaient pas reliés à sa fille.

Il a déjà perdu devant le fisc à la Cour canadienne de l’impôt relativement à une structure fiscale avantageuse pour financer les dépenses d’entraînement de l’athlète.

« Ça n’a rien à voir avec Eugenie, ça n’a rien à voir avec le tennis », nous a-t-il dit.

« On a des up and down dans la vie. Les problèmes vont disparaître avec la vente de la maison », a-t-il assuré.