/lifestyle/family
Navigation

«Mon coeur a craqué»

Feature frôlé la mort - Peter MacLeod
photo d’archives BEN PELOSSE

Coup d'oeil sur cet article

L’humoriste et animateur de radio Peter Macleod nous présente Happy, un chien mâle de race border collie âgé de 5 ans au pelage brun et blanc. Ce chien très intelligent est un match parfait et plutôt représentatif de ce qu’est Peter Macleod aujourd’hui.

1. Quelle est la raison qui vous a poussé à avoir ce chien chez vous ?

J’ai acheté Happy il y a 5 ans, par choix éclairé. J’ai entendu parler de cette race et j’ai lu beaucoup à propos du border collie. Ce sont des chiens très intelligents. Je me suis dit que c’était le genre de chien que je voudrais avoir. J’ai ensuite rencontré un éleveur ayant une lignée exceptionnelle. Je suis allé voir ses reproducteurs. Ils étaient dans une ancienne écurie toute bien réaménagée pour les chiens. C’était vraiment beau ! J’ouvre un box parce que j’y vois une très belle chienne, et alors un petit chiot de 2 mois en est sorti. Il était brun et blanc avec une forme en cœur sur la tête. Il avait une balle de tennis dans la gueule et est venu vers moi, puis l’a déposée à mes pieds. Mon cœur a craqué. On s’est alors entendu, l’éleveur et moi, et je suis reparti avec Happy.

2. Pourquoi êtes-vous plus « chat » ou « chien » ?

Je suis plus chien, mais en fait, je pourrais dire que je suis plus « animaux ». J’ai 48 ans et j’ai des projets d’avenir. Dans les prochaines années, j’aimerais avoir plus de temps pour moi, être entouré d’animaux, avoir une fermette avec des petits cochons, des chèvres, etc. Pas trop non plus, car il faut aussi que je puisse m’en occuper comme il faut.

3. Comment décrire en quelques phrases la personnalité de Happy ?

C’est un chien qui n’aime pas les chiens. C’est un chien d’humains. Il peut être très indépendant, mais en même temps il est très affectueux. Mais il n’est pas non plus en manque d’affection, à toujours vouloir rentrer dans ta bulle. C’est le chien le plus fidèle que j’ai eu de ma vie. Il ne veut pas de discorde, pas de trouble. Il ne veut jamais déplaire. Il veut tout le temps comprendre et travaille dans le même sens que moi. Il est vraiment très intelligent. Il apprend vite. Il connaît le nom de tous ses jouets (la balle, l’ours noir, le dauphin, etc.) et va les chercher ou les ranger sur demande.

4. Quelle est son activité préférée ?

Son activité préférée, c’est d’être avec son maître. Il me suit partout : à la pêche, en avion, en VTT, en bateau, etc. Pourvu qu’il soit avec moi, il est heureux et se fout du reste.

5. Quel est son endroit préféré ?

Au chalet, dans les Cantons-de-l’Est. Quand on descend là-bas, il est content. Le terrain fait 300 acres alors il se donne en masse et il court beaucoup. Il a aussi ce petit jeu : il court après les chevreuils et les ramène jusqu’à la limite de la forêt, puis il revient vers le chalet. Et pendant ce temps-là, les chevreuils ressortent de la forêt !

6. Qu’auriez-vous aimé savoir avant d’obtenir Happy ?

De savoir que cette race-là, et Happy en particulier, était si sensible aux bruits de pétards et de feux d’artifice. Il a très peur de ce genre de bruit. Il l’associe à un danger et devient anxieux. Chaque automne, à l’ouverture de la chasse aux canards, quand il entend les premiers coups de feu, il vient se coucher dans mon lit, tout près de moi et tremble comme une feuille.

7. Qui s’occupe de votre animal lorsque vous partez ?

J’ai engagé une demoiselle, qui est toiletteuse. Elle vient tous les jours à la maison pour faire marcher les chiens pendant que je travaille.

8. En quoi votre animal peut-il être une source d’inspiration pour vous ?

C’est l’honnêteté de Happy. C’est un chien tellement dévoué et honnête. Ce sont des qualités qui feraient d’un humain une belle personne.

9. Diriez-vous « tel maître, tel chien » ?

Happy et moi avons beaucoup en commun. Nous sommes tous les deux Écossais d’origine, car le border collie vient d’Écosse. Nous avons tous les deux des visages faits un peu sur le long. Moi, j’ai une main plus petite que l’autre, et lui il a un orteil plus grand sur une patte. Nous sommes tous les deux un bon « fit », un bon match. C’est un chien qui est assez représentatif de ce que je suis, aujourd’hui.

À propos de Peter Macleod :

  • Animateur de l’émission radiophonique Le clan Macleod, sur les ondes de CKOI.
  • Se produit dans plusieurs villes cet été dans son spectacle intitulé Libre.
  • Il sera au Théâtre St-Denis les 11 et 12 mai prochain avec sa tournée Libre.