/24m/urbanlife
Navigation

Plateau: Elle perd 20 000 $ dû au futur règlement sur les stationnements

Plateau: Elle perd 20 000 $ dû au futur règlement sur les stationnements
FRANCIS PILON/24 HEURES/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Une résidente du Plateau-Mont-Royal, à Montréal, a vendu son condo au rabais en raison du projet de règlement interdisant la construction de nouveaux stationnements dans les cours arrière.

Les habitants du Plateau ont évité lundi soir l’adoption du règlement qui vise à proscrire la création de nouveaux stationnements dans leurs ruelles ou leur cour arrière. Toutefois, l’adoption de cette mesure règlementaire a été reportée à une séance «subséquente», selon le maire de l’arrondissement, Luc Ferrandez.

Plateau: Elle perd 20 000 $ dû au futur règlement sur les stationnements
FRANCIS PILON/24 HEURES/AGENCE QMI

«J’ai mis dernièrement mon condo en vente avec une mention disant que la cour arrière peut se transformer en stationnement», a expliqué Lucie Adam, propriétaire depuis 10 années d’un condo situé sur la rue Laurier.

«J’avais réussi à vendre mon condo, mais pendant ce temps-là, le [projet] de règlement est arrivé et j’ai dû revoir le prix à la baisse avec le futur propriétaire qui n'aura plus la possibilité de transformer la cour en stationnement», a-t-elle ajouté.

Mme Adam avoue qu’elle a diminué le prix de son condo d’environ 20 000 $, soit la valeur d’un stationnement sur le Plateau, en raison de ce nouveau projet de l’arrondissement.

L’objectif de ce dernier est de développer de nouvelles ruelles vertes et plus sécuritaires, ainsi que de réduire la dépendance à la voiture sur le Plateau.

Coup de grâce

Lucie Adam affirme que ce projet de règlement est la goutte qui fait déborder le vase et que c’est l’accumulation de plusieurs raisons qui la poussent à déménager loin du Plateau.

«Bye, Bye Plateau et je ne reviendrais probablement plus jamais, a-t-elle expliqué en ricanant. J’aime le Plateau, mais je suis tanné d’être un peu considérée comme une "paria" parce que j’ai une voiture.»

Mme Adam affirme qu’elle marche beaucoup et utilise aussi les transports en commun pour aller travailler, mais qu’elle a besoin d’un véhicule la fin de semaine.

«Disons qu’en plus, avec ce nouveau règlement qui m’a coûté cher, ça me laisse un mauvais arrière-goût amer du Plateau-Mont-Royal, malheureusement.»

Plateau: Elle perd 20 000 $ dû au futur règlement sur les stationnements
FRANCIS PILON/24 HEURES/AGENCE QMI

Dans une publication sur son site Internet, le Plateau se justifie auprès des citoyens qui craignent de voir réduire la valeur immobilière de leur propriété avec cette nouvelle politique.

«Les cours verdies et aménagées ont elles aussi une valeur marchande pour plusieurs acheteurs qui veulent venir s’établir dans l’arrondissement», peut-on y lire.

Mobilisation et frustration

De nombreux résidents se sont mobilisés au cours des dernières semaines pour dénoncer le projet mis de l'avant par l'arrondissement au début du mois de mars.

Des citoyens du Plateau-Mont-Royal, qui s’opposent au projet, prévoient aussi organiser des référendums pour faire entendre leur mécontentement.