/news/health
Navigation

Six infections à la bactérie E.coli liées à de la laitue romaine

Six infections à la bactérie E.coli liées à de la laitue romaine

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA – Six infections à l’E.coli associées à la consommation de laitue romaine ont été recensées au pays, a indiqué l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC).

En date du 9 mai, six cas canadiens d’infection à E. coli O157 ont été signalés en Colombie-Britannique (1), en Alberta (1), en Saskatchewan (2) et en Ontario (2). Les personnes contaminées sont âgées de 13 à 68 ans et sont tombées malades entre la fin mars et la mi-avril.

Une personne a été hospitalisée.

La majorité des malades ont consommé de la laitue à la maison, dans des salades préparées achetées dans les épiceries, au restaurant et dans une chaîne de restauration rapide, avant que la maladie se manifeste.

Deux Canadiens ont indiqué avoir voyagé aux États-Unis et avoir consommé de la laitue pendant leur séjour.

Surveillance accrue

Ces six nouveaux cas canadiens sont «génétiquement liés à l’éclosion aux États-Unis associée à la laitue romaine provenant de la région de Yuma», a déclaré l’ASPC qui continue de surveiller la situation aux États-Unis.

En effet, plus de 145 personnes provenant de 29 États américains ont été malades depuis le mois d’avril. Au total, 64 personnes ont été hospitalisées et une personne est décédée.

«S’il est établi que de la laitue romaine contaminée se trouve sur le marché canadien, l’Agence canadienne d’inspection des aliments prendra les mesures nécessaires pour protéger le public, y compris le rappel du produit, au besoin. À l’heure actuelle, aucun avis de rappel d’aliments associés à cette éclosion n’a été diffusé», a assuré l’ASPC dans un communiqué.