/travel/destinations
Navigation

Un village taillé dans le roc

La Maison du Balcon est 
protégée par le roc. Des centaines 
de pièces et couloirs sont creusés 
à même la pierre. Mais tout un 
village de brique s’est érigé pour 
compléter la partie troglodytique.
Photo courtoisie, Gilles Proulx La Maison du Balcon est protégée par le roc. Des centaines de pièces et couloirs sont creusés à même la pierre. Mais tout un village de brique s’est érigé pour compléter la partie troglodytique.

Coup d'oeil sur cet article

J’ai beaucoup voyagé et j’ai beaucoup aimé visiter la Cappadoce en Turquie, avec ses habitations troglodytiques, creusées dans le roc. Je pensais que c’était un cas unique au monde. Je suis tombé des nues lorsque près de chez moi (relativement près : au Colorado) j’ai découvert l’existence de villes semblables, entièrement taillées dans le roc entre le 7e et le 14e siècle, estiment les archéologues.

La forêt du parc national 
de Mesa Verde ne s’est pas encore
 remise d’un grand incendie 
dans les années 1990.
Photo courtoisie, Gilles Proulx
La forêt du parc national de Mesa Verde ne s’est pas encore remise d’un grand incendie dans les années 1990.

 

Ne sous-estimons pas l’ampleur de la civilisation des Anasazis, ancêtres des Pueblos. Les chercheurs ont trouvé quelque 5000 sites d’habitation différents dans ce qui est aujourd’hui le Parc national de Mesa Verde.

Mesa Verde signifie « plateau vert » en espagnol... même si un gigantesque incendie dans les années 1990 a grandement ravagé cette « verdeur » ! Vous vous dites que ça fait longtemps et que la nature a sûrement repris ses droits ? Pas encore. Le sol désertique mène la vie dure à la végétation.

Le Palais de la falaise 
devait être un endroit 
bien confortable à habiter.
Photo courtoisie, Gilles Proulx
Le Palais de la falaise devait être un endroit bien confortable à habiter.

 

Atmosphère sinistre

Partout s’érigent des troncs morts calcinés parmi les arbustes qui peinent à se ragaillardir. Ça crée une atmosphère sinistre entourant le Palais de la falaise et la Maison du Balcon, les principales demeures troglodytiques visitées par les touristes. Pourtant, on se doute bien que ça grouillait de vie, de gens travaillants et d’enfants piailleurs, dans ces lieux privilégiés. Imaginez ! Protégés du vent et de la pluie, dans des maisons d’une solidité à toute épreuve, les Anasazis qui vivaient là étaient choyés.

Comme le montre cette maquette,
 l’eau de pluie était recueillie. 
Pas besoin de puits.
Photo courtoisie, Gilles Proulx
Comme le montre cette maquette, l’eau de pluie était recueillie. Pas besoin de puits.

 

L’Europe regorge de ruines et de vestiges du passé. L’Amérique n’en a pas énormément ; du moins, pas l’Amérique du Nord. Je peux donc maintenant dire que j’ai vu, à Mesa Verde, les seuls vestiges architecturaux nord-amérindiens.

Est-ce que l’on va oser un jour imiter la Turquie et aménager des auberges dans certaines des « maisons » de pierre ? Ça ferait affluer les touristes et connaître ce joyau trop méconnu.