/weekend
Navigation

33e Gala Artis: Jean-Philippe Dion et Maripier Morin, l’étonnant tandem

Maripier Morin et Jean-Philippe Dion animent la 33e soirée Artis dimanche à 20 h à TVA.
Photo Agence QMI, Joël Lemay Maripier Morin et Jean-Philippe Dion animent la 33e soirée Artis dimanche à 20 h à TVA.

Coup d'oeil sur cet article

À première vue, Jean-Philippe Dion et Maripier Morin n’ont pas grand-chose en commun. Au secondaire, on parlerait d’un premier de classe et d’une délinquante, deux catégories de personnes qui font rarement partie du même cercle. Mais après avoir observé leur séance photo au Théâtre Denise-Pelletier, à partir duquel ils piloteront les prix Artis dimanche à TVA, nous devons admettre une chose : leur chimie est indéniable.

Même quand ils divergent d’opinion à propos du rôle qu’ils joueront sur scène lors du gala, leur connexion demeure intacte. « Maripier sait comment puncher, déclare Jean-Philippe. Moi, je suis plus la Suzanne Lapointe qui réagit à côté. » La principale intéressée s’inscrit en faux. « Jean-Philippe est très drôle, soutient-elle. Il a beaucoup de répartie. Il doit juste se faire confiance. »

Jean-Philippe Dion et Maripier Morin se sont rencontrés en 2006 à Rivière-des-Prairies sur Occupation double (OD). Le premier y était recherchiste ; la seconde y était concurrente.

Cette dernière se souvient d’avoir testé la patience du jeune homme à plusieurs reprises durant son passage dans l’émission. Surtout quand venait le temps de révéler son « coup de cœur » après des partys particulièrement arrosés.

« Je l’ai fait pâtir, révèle l’ex-candidate. Je l’ai fait travailler fort pour obtenir du bon stock en entrevue. J’avais été tough. Je l’aimais beaucoup, mais je n’avais pas envie de dire des affaires que je n’avais pas le goût de dire. »

Quant à Jean-Philippe, il garde un souvenir précis du trajet en fourgonnette suivant l’exclusion de celle qui s’était mis à dos 2 millions de téléspectateurs. « Elle était bouleversée. Elle pleurait sans arrêt tellement elle était chavirée. »

Pas « les enfants de... »

Maripier Morin et Jean-Philippe Dion se sont « recroisés 1000 fois » au cours des années qui ont suivi OD. Mais ce n’est qu’en 2016 qu’ils ont retravaillé ensemble, pour l’émission Tapis rouge du gala Artis, avec Anouk Meunier.

« JP et moi, on vient tous les deux d’une région [Granby et Rivière-du-Loup], pis on a tracé nos chemins nous-mêmes, souligne celle qui lançait, l’automne dernier, sa plateforme numérique éponyme. On n’est pas “les enfants de...” On n’est pas nés dans cette industrie, mais on veut tellement exceller dans ce qu’on fait qu’on donne l’impression que oui. On pourrait croire que JP, c’est le fils d’un producteur réputé, et moi, la fille d’un chanteur connu, mais ce n’est pas le cas. »

« Les deux, on a un côté business man et business woman, ajoute le vice-président, contenu et stratégie, chez Productions Déferlantes. On veut développer nos projets, contrôler nos affaires, diversifier nos activités... On est deux personnes avec une tête de contenu. Sur un projet comme le gala Artis, c’est le fun, parce qu’on se challenge. »

Sans stress

La 33e édition du gala Artis pourrait être forte en émotions pour Maripier Morin ce week-end. Non seulement parce qu’elle coanime la soirée, mais parce qu’elle pourrait y remporter deux trophées : ceux d’Animateur/Animatrice d’émissions de jeux (pour Face au mur à TVA) et Animateur/Animatrice de talk-shows (pour Maripier ! à Z).

Maripier Morin et Jean-Philippe Dion animent la 33e soirée Artis dimanche à 20 h à TVA.
Photo Agence QMI, Joël Lemay

À défaut de représenter une source de stress supplémentaire (elle dit n’avoir aucune chance de gagner puisqu’elle affronte Guy Jodoin dans une catégorie, et Véronique Cloutier et Guy A. Lepage dans l’autre), ces nominations témoignent du chemin qu’elle a parcouru au cours des 12 dernières années.

« Le public, qui ne m’aimait pas au début, a complètement changé d’opinion à mon égard, déclare l’ancienne “garce de service” d’OD. C’est la plus grosse dose d’amour ever. C’est quasiment dur à recevoir. »

Ce doublé n’étonne personne, car bien qu’elle soit difficilement qualifiable, la fascination qu’exerce Maripier Morin sur l’auditoire est bel et bien réelle. Nous en avons été témoins au terme de notre entrevue, alors que nous traversions une horde d’étudiantes du secondaire réunies en plein cœur du hall d’entrée du Théâtre Denise-Pelletier. En voyant l’animatrice/actrice/égérie de Revlon/ancienne vedette de téléréalité/femme d’affaires/star d’Instagram descendre les escaliers, les adolescentes n’ont pu s’empêcher de pousser des cris sourds en cherchant frénétiquement leurs téléphones pour capter le moment. Ce n’est qu’une fois sortie de l’établissement que Maripier a discrètement envoyé la main aux lycéennes, qui continuaient à l’observer avec excitation.

Pas le temps !

Malgré les réactions qu’elle provoque, la finaliste n’ose même pas envisager la possibilité d’une victoire... en grande partie parce qu’elle voit mal comment elle pourrait trouver le temps d’aller chercher un prix entre trois changements de robe et deux apparitions sur scène.

« Ce serait trop compliqué ! s’exclame-t-elle en riant. Pis de toute façon, je trouve ça gossant un animateur qui gagne durant le gala qu’il anime. La shot de caméra en coulisses... Ark ! Je ne sais pas pourquoi ça m’énerve autant... Peut-être parce qu’on se dit tout le temps que l’animateur connaît les gagnants... Mais moi, je suis au courant de rien ! »

Un jour viendra

Tandis que Maripier Morin savoure ses premières nominations au gala Artis, Jean-Philippe Dion attend toujours la sienne avec impatience. Aussi étonnant que cela puisse paraître, l’animateur des émissions à succès La vraie nature et Accès illimité n’a toujours pas goûté au plaisir de voir son travail récompensé d’aussi belle manière.

En entrevue, le jeune vétéran de 34 ans avoue avoir été attristé de constater qu’encore une fois cette année, son nom était absent des nominations. Mais son amertume n’a pas duré longtemps. Deux heures tout au plus, pour être plus précis.

« Si je n’avais pas animé le gala avec Maripier, j’aurais probablement été encore plus déçu, reconnaît-il. Et bien entendu, si La vraie nature n’avait pas marché, ça serait une autre histoire. Mais je suis content du show. Je suis content de ce qu’on a fait. Je suis content des commentaires qu’on reçoit. Donc, tout va bien. »


♦ Une émission tapis rouge pilotée par Anouk Meunier et Patrice Bélanger sera présentée dès 19 h.

 

Questionnaire télé Elle et lui

Maripier Morin et Jean-Philippe Dion animent la 33e soirée Artis dimanche à 20 h à TVA.
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Nous avons profité du gala Artis, cette grande fête du petit écran, pour demander à Maripier Morin et Jean-Philippe Dion de répondre à notre questionnaire télé.


Ma série culte

Elle: Gossip Girl

« C’est un plaisir coupable. »

Lui: La Vie, la vie

« Il y avait une belle ouverture. Ça m’a marqué. À l’époque, je n’habitais pas encore à Montréal. J’étais sûr que quand j’allais arriver en ville, tout allait être pareil ! »


Ma série préférée de 2017-2018

Elle: Ruptures

« Je l’écoute en différé pour avoir trois épisodes à regarder d’un coup. Pis j’attends quelques semaines... C’est difficile de résister, mais ça vaut le coup. Le jeu est juste. Les acteurs sont fabuleux. Et c’est écrit de main de maître. C’est l’une des belles séries des dernières années au Québec. »

Lui: Fugueuse

« À ma fête, mon chum m’a acheté une gravity blanket, une couverture qui pèse 20 livres pour enlever le stress et l’anxiété. Le soir, je devais la prendre pour regarder Fugueuse tellement ça m’angoissait ! C’est une série hallucinante. »


Une personnalité que j’admire

Elle: Julie Bélanger

« C’est une fille qui a grandi sur la Côte-Nord, qui a bûché, qui a commencé à faire son métier en région, qui a gravi les échelons un à un... Et aujourd’hui, elle est partout. C’est une fille intègre et vraie. Sur son site web, elle s’ouvre beaucoup. Et elle va de plus en plus loin. Je l’aime beaucoup. »

Lui: Christiane Charette

« Je voue un culte à Christiane Charette. Elle a une manière bien à elle d’aborder les entrevues. L’an dernier, quand j’ai appris qu’elle revenait à la radio durant le temps des Fêtes, c’est comme si ma vie avait changé. Je savais que j’allais passer un beau Noël ! Et j’étais tellement fier quand elle a parlé de notre Accès illimité avec Xavier Dolan. J’ai texté tout le monde ! »


Une émission que j’aurais aimé animer

Elle: La vraie nature

« Je trouve Jean-Philippe chanceux d’animer cette émission. Une chance que cette année, j’ai enlevé de moi la jalousie et l’envie ! »

Lui: En direct de l’univers

« C’est un variété, mais il y a du contenu et des entrevues. Ça réunit tout ce que j’aime. Et France [Beaudoin] anime d’une façon que j’ai envie d’animer, en laissant toute la place aux invités. »


Un moment qui m’a fait éclater de rire

Elle: Pier-Luc Funk aux Enfants de la télé

« Ils ont sorti un extrait de SNL Québec avec Pier-Luc Funk, habillé en singe, qui essaie d’installer une cruche d’eau sur un distributeur, pendant qu’en avant-plan, Katherine Levac et Virginie Fortin parlent de n’importe quoi. Quand j’ai une journée de marde, je YouTube cet extrait. C’est comme du Olivier Guimond sur la mescaline. Je n’ai jamais vu quelque chose de drôle de même ! Pier-Luc Funk, c’est un génie comique. Personne ne l’accote. »

Lui: Mitsou aux Enfants de la télé

« Elle m’avait averti qu’ils allaient la montrer en train de chanter Dis-moi, dis-moi devant des enfants à l’émission De bonne humeur avec Michel Louvain. Mais elle ne m’avait pas dit comment elle avait réagi en voyant l’extrait ! Ça n’a aucun sens ! Elle n’arrête pas de crier. Elle n’en revient juste pas ! C’est comme Lady Gaga dans une garderie ! »

 

Quiz Artis

Vous pensez tout savoir à propos des prix Artis? Testez vos connaissances en répondant aux 10 questions suivantes.

 

Quiz
Qui suis-je ? Je suis la dernière femme à avoir animé le Gala Artis.

Julie Snyder

Véronique Cloutier

Mitsou

Danielle Ouimet

Julie Snyder
Elle a animé le gala Artis en 2002.
Parmi les finalistes suivants, lequel enregistre la meilleure moyenne au bâton aux prix Artis ? (Meilleur ratio victoire/nomination)

Guylaine Tremblay

Claude Legault

Gino Chouinard

Marc-André Grondin

Marc-André Grondin
Grondin 1/1, Tremblay 21/25, Chouinard 10/14, Legault 10/14.
Complétez la suite. Gildor Roy récolte trois nominations pour trois séries différentes cette année : District 31, Lâcher prise et…

Victor Lessard

Le chalet

Marche à l’ombre

Plan B

Marche à l’ombre
Cette année, ces finalistes récoltent leur première nomination. Tous sauf un. Lequel ?

Fabien Cloutier

Maripier Morin

Adib Alkhalidey

Pier-Luc Funk

Adib Alkhalidey
Il était également en nomination l’an dernier.
Qu’ont reçu les artistes ayant récolté une nomination au Gala Artis cette année ?

Une photo de Guylaine Tremblay et un message: «Tu n’as aucune chance si t’es contre moi.»

Un coupon de taxi

Un abonnement de 2 ans au Club illico

Une bouteille de champagne Veuve Clicquot

Combien d’agents de sécurité veilleront au bon déroulement du tapis rouge ?

20

40

60

Aucun

Qui choisit les gagnants ?

Un jury composé d’un acteur, d’un réalisateur, d’un producteur et de trois téléspectateurs

Le public

Maripier Morin et Jean-Philippe Dion

Guylaine Tremblay

Combien pèse un trophée Artis ?

6 livres

10 livres

15 livres

21 livres

Laquelle des séries suivantes a permis à cinq comédiens d’obtenir une nomination, plus que toute autre fiction en lice cette année ?

Boomerang

Unité 9

Fugueuse

District 31

Complétez la phrase. Lors du dévoilement des nominations le mois dernier, l’animateur et producteur au contenu du gala, Jean-Philippe Dion a déclaré : « Ce sera une soirée sous le signe… »

du lion

de l’émotion

religieux

de l’égalité des sexes

 

Analyse des résultats

9 ou 10 bonnes réponses : La télé québécoise n’a plus de secrets pour vous. Et vous savez probablement ce qui est arrivé à Jeff Morin dans District 31.

6 à 8 bonnes réponses : Il vous reste quelques croûtes à manger avant de devenir la queen de Damien. Vous aimez le petit écran et nul doute que vous serez fidèle au poste dimanche soir lors du gala. Avec un gros bol de popcorn.

4 à 7 bonnes réponses : Lâchez votre tablette ou votre téléphone cellulaire quand vous regardez la télévision ! Un peu de concentration, svp !

1 à 3 bonnes réponses : Profitez donc des trois prochains mois pour rattraper toutes les séries que vous avez manquées, histoire d’être à jour quand L’Échappée, Unité 9 et compagnie reprendront l’antenne en septembre.

Aucune bonne réponse : Guylaine Tremblay, ça vous dit quelque chose ?

 

L’avis des experts

Qui repartira avec quoi au 33e gala Artis ? Les spécialistes du Journal partagent leurs prédictions et leurs coups de cœur dans chacune des catégories. Et puisqu’il faudra attendre à dimanche pour connaître les finalistes aux titres de Personnalités féminine et masculine de l’année, nos experts révèlent leurs choix.


Marc-André Lemieux: ★ prédiction | ❤ coup de cœur

Emmanuelle Plante: ★ prédiction | ❤ coup de cœur 


Rôle féminin – Séries dramatiques annuelles

Guylaine Tremblay
Photo d'archives, Agence QMI
Guylaine Tremblay

Hélène Bourgeois-Leclerc (District 31

Éve Landry (Unité 9)

Magalie Lépine-Blondeau (District 31)

Sophie Lorain (Au secours de Béatrice) ❤ 

Guylaine Tremblay (Unité 9) 


Rôle masculin – Séries dramatiques annuelles

Mathieu Baron (Unité 9)

Guy Nadon (O’)

Vincent-Guillaume Otis (District 31) 

Luc Picard (District 31)

Gildor Roy (District 31) ❤ ★ 


Rôle féminin – Séries dramatiques saisonnières

Ludivine Reding
Photo d'archives, Agence QMI
Ludivine Reding

France Castel (Olivier)

Sophie Desmarais (L’imposteur)

Sarah-Jeanne Labrosse (Les pays d’en haut) 

Ludivine Reding (Fugueuse) ❤ ❤ ★ 

Karine Vanasse (Blue Moon)


Rôle masculin – Séries dramatiques saisonnières

Fabien Cloutier (Faits divers, Pays d’en haut) ❤ 

Marc-André Grondin (L’imposteur)

Vincent Leclerc (Les pays d’en haut)

Claude Legault (Fugueuse) ★ 

Gildor Roy (Marche à l’ombre)


Rôle féminin – Comédies

Sophie Cadieux (Lâcher prise)

Magalie Lépine-Blondeau (Boomerang)

Katherine Levac (Like-moi) 

Catherine-Anne Toupin (Boomerang) ❤ ★ 

Guylaine Tremblay (En tout cas)


Rôle masculin – Comédies

Adib Alkhalidey (Like-moi)

Antoine Bertrand (Boomerang) ❤ ❤ ★ 

Marc Messier (Boomerang)

Martin Petit (Les pêcheurs)

Gildor Roy (Lâcher prise)


Animateur ou animatrice de talk-shows

Julie Bélanger (Ça finit bien la semaine)

Véronique Cloutier (1res fois, Rétroviseur) ❤ ❤ ★ 

Guy A. Lepage (Tout le monde en parle)

Maripier Morin (Maripier!)

André Robitaille (Les enfants de la télé)


Animateur ou animatrice de bulletin de nouvelles

Pierre Bruneau (TVA Nouvelles) ★ 

Céline Galipeau (Le téléjournal) 

Pascale Nadeau (Le téléjournal)

Patrice Roy (Le téléjournal) 

Sophie Thibault (TVA Nouvelles)


Animateur ou animatrice d’émissions d’affaires publiques

Mario Dumont (Mario Dumont)

Anne-Marie Dussault (24/60) 

Paul Larocque (La joute, J.E.)

Denis Lévesque (Denis Lévesque) ★ 

Charles Tisseyre (Découverte) 


Animateur ou animatrice d’émissions de variétés

France Beaudoin (En direct de l’univers) 

Guy Jodoin (La magie des stars)

Patrice L’Écuyer (Prière de ne pas envoyer de fleurs)

Marc Labrèche (Info, sexe et mensonges) 

Charles Lafortune (La Voix, La Voix junior, Lâchés Lousses) 


Animateur ou animatrice d’émissions de services

Gino Chouinard (Salut, bonjour) ★ 

Denis Gagné (L’épicerie) 

Pierre-Yves McSween (L’indice Mc$ween)

Marina Orsini (Deuxième chance, Marina Orsini) 

André Robitaille (Entrée principale)


Animateur ou animatrice d’émissions de sport

Michel Bergeron (La Super soirée LNH)

Dany Dubé (#LavoieDubé)

Pierre Houde (Le Hockey des Canadiens) ❤ 

Chantal Machabée (Hockey 360, Sports 30)

Dave Morissette (Dave Morissette en direct) ★ 


Animateur ou animatrice d’émissions de jeux

Alexandre Barrette (Taxi payant)

Stéphane Bellavance (Au suivant, Génial !) 

Patrice L’Écuyer (Des squelettes dans le placard, Silence, on joue !) 

Guy Jodoin (Le tricheur) ★ 

Maripier Morin (Face au mur)


Artiste d’émissions jeunesse

Pier-Luc Funk (Le chalet, Med, Code G) ❤ ❤ ★ 

Sarah-Jeanne Labrosse (Le chalet)

Ève Landry (Salmigondis)

Pascal Morissette (Cochon dingue)

Phil Roy (ALT, Code G)


Personnalité féminine de l’année

Ludivine Reding

Malgré ses 21 ans, elle s’est imposée dans un rôle excessivement­­­ exigeant avec réalisme et sensibilité. Son interprétation nous a ouvert les yeux à bien des égards sur une réalité passée sous silence. Son engagement et son authenticité en font un bel exemple pour les jeunes. – Emmanuelle Plante

Véronique Cloutier

Après l’échec de Votre beau programme, l’animatrice est revenue au sommet avec 1res fois, un format dans lequel elle déploie ses forces (vivacité d’esprit, empathie, expérience) et montre que pour naviguer entre humour et émotion, elle n’a pas son égal. – Marc-André Lemieux


Personnalité masculine de l’année

Gildor Roy

L’acteur et animateur n’a pas eu une carrière linéaire, devenant un bon exemple de résilience. Cette année, il a été partout, dans le drame comme dans la comédie, revenant en force comme le prouvent ses trois nominations. Il dégage un côté rassembleur qui fait du bien. – Emmanuelle Plante

Marc Labrèche

Que ce soit en Céline Dion au Bye Bye ou chaque semaine dans Info, sexe et mensonges (sa délirante imitation de Luc Lavoie nous fait rire chaque fois), ce virtuose des parodies nous surprend à tous les détours. Sans lui, notre télé serait beaucoup plus beige. – Marc-André Lemieux