/weekend
Navigation

Alexe Gaudreault: intuitive dans ses choix

Alexe Gaudreault
Photo courtoisie Alexe Gaudreault

Coup d'oeil sur cet article

Dès qu’elle en a le temps, la chanteuse Alexe Gaudreault adore passer des heures dans une librairie... parce qu’elle lit vraiment de tout !

Pouvez-vous commencer par nous dire quel type de lectrice vous êtes ?

J’ai toujours été une grande lectrice, parce que c’est fou ce que ça fait, la lecture. Ça détend et c’est divertissant, mais ça développe aussi le vocabulaire et selon ce qu’on lit, on apprend toutes sortes de choses. En vacances, je peux amener trois briques avec moi et les finir bien avant le temps !


Et quel genre littéraire préférez-vous ?

Je suis très intuitive dans mes choix. Si j’ai un après-midi relax, je vais aller faire un tour à la librairie et je peux facilement passer deux ou trois heures à feuilleter des livres. Des fois, je vais choisir des romans, et d’autres fois, ce sera des ouvrages de développement personnel, des récits autobiographiques ou des essais. C’est vraiment large ! J’aime varier les genres, parce que je ne me lasse pas, dans ce temps-là !


Quand vous vous plongez dans un livre, qu’aimez-vous ressentir ?

En fait, c’est plutôt ce que je n’aime pas ressentir : le temps. Quand je lis un livre, il faut que ça me touche et que ça me parle et que je le dévore d’un coup, sans que je sente la notion de temps. Comme je suis du genre à commencer 36 affaires à la fois, si je ne finis pas de le lire dans les deux premières semaines, je risque de ne pas le finir du tout !


Vous souvenez-vous du tout premier livre qui a réussi à vous bouleverser ?

Alexe Gaudreault
Photo courtoisie

Des fleurs sur la neige d’Élisa T., que j’ai lu quand j’avais 10 ans. Je suis allée à l’école avec son fils et c’est là qu’il m’a dit que sa mère était auteure et qu’elle avait écrit un livre sur ce qui lui était arrivé quand elle était jeune. Elle a été hyper maltraitée dans sa jeunesse – elle a même été brûlée au fer ! – et moi, ça m’avait bouleversée de voir qu’une si petite fille pouvait vivre des horreurs pareilles. Ils en ont fait une télésérie dans laquelle Céline Dion a joué.


Dans le courant des derniers mois, est-ce qu’un autre livre a réussi à en faire autant ?

Alexe Gaudreault
Photo courtoisie

Oui, Moi, Malala, je lutte pour l’éducation et résiste aux talibans, de Malala Yousafzai, une militante pakistanaise qui a reçu il y a quelques années le Prix Nobel de la paix. Pour elle, rendre l’éducation accessible aux jeunes filles est vraiment un combat. Elle a reçu des menaces de mort et on a même essayé de l’assassiner. Quand tu lis ce genre de livre là, tu te trouves chanceuse d’être venue au monde au Québec ! Je suis très émotive et son histoire m’a bouleversée.


Avez-vous un écrivain fétiche ?

Pas vraiment, non. Quand j’étais jeune, je tripais sur Guillaume Musso, mais j’ai évolué comme lectrice et je ne serais pas prête à dire que c’est mon auteur préféré ! En fait, à part des trilogies comme Millénium, j’ai rarement lu plus de deux livres d’un même auteur.


Jusqu’à présent, quel serait votre palmarès des meilleurs livres jamais lus ?

Je vais en citer quatre :

1. Le poids des ombres de Marie Laberge­­­. Même s’il y a des meurtres et que c’est un peu moins mon bag, ce livre met en scène une relation mère-fille qui m’a parlé.

Alexe Gaudreault
Photo courtoisie

2. J’ai vraiment bien aimé King Kong Théorie, un essai dans lequel Virginie Despentes explique comment elle a passé à travers le viol et la prostitution et comment elle s’en est sortie. C’est assez cru, mais c’est bon !

Alexe Gaudreault
Photo courtoisie

3. La déesse des mouches à feu de Geneviève Petterson, un livre qui raconte les premières amours, la découverte de la drogue et le cercle d’amis d’une ado. L’histoire se déroule à Chicoutimi, alors j’ai eu envie de la lire ! Là encore, c’est cru et c’est trash.

Alexe Gaudreault
Photo courtoisie

4. De synthèse de Karoline Georges, une grosse réflexion sur l’image et le paraître. Ça m’est rentré dedans, car dans ma job, on a toujours Instagram dans la face ! L’évolution du personnage est intéressante.


Qu’est-ce que vous vous promettez de lire sous peu ?

Alexe Gaudreault
Photo courtoisie

Bonne question ! Probablement un livre qui est sur mon étagère et qui s’intitule Tout le monde vous dira non d’Hubert Mansion. Apparemment, tous les artistes devraient le lire. C’est la bible du show business, et ça fait longtemps que mon chum me dit de le faire !