/24m/urbanlife
Navigation

«Coworking»: Aire commune de retour quatre mois cet été

«Coworking»: Aire commune de retour quatre mois cet été
COURTOISIE/AIRE COMMUNE/LOIC ROMER

Coup d'oeil sur cet article

Fort du succès de sa première édition, l’espace de «coworking» Aire commune est de retour cet été dans le Mile-End avec une terrasse agrandie et une programmation qui s’étirera, dès jeudi, sur quatre mois au lieu d’un seul.

Situé au coin de la rue Bernard et de l’avenue De Gaspé, l’espace de travail gratuit est le seul du genre à Montréal à se trouver à l’extérieur, et sera ouvert du 17 mai au 21 septembre.

«Coworking»: Aire commune de retour quatre mois cet été
COURTOISIE/AIRE COMMUNE/LOIC ROMER

«Au Québec, on est en hiver pendant huit mois. L’été, les gens ont besoin de sortir dehors, mais c’est difficile dans les parcs parce qu’il n’y a pas nécessairement de wi-fi et de zones d’ombre», a expliqué Philippe Pelletier, l’un des six cofondateurs d’Aire commune.

«Coworking»: Aire commune de retour quatre mois cet été
COURTOISIE/AIRE COMMUNE/LOIC ROMER

Les créateurs du projet, tous issus du milieu de l’évènementiel, trouvaient à l’époque compliqué de se rencontrer dehors dans le quartier sans devoir aller consommer un café sur une terrasse.

«Dans le Mile-End, il y a tellement d’entreprises, c’est important que les gens se rencontrent. On voulait défaire le mode de travail en silo», a indiqué Philippe Pelletier, qui est directeur de la programmation.

«Coworking»: Aire commune de retour quatre mois cet été
COURTOISIE/AIRE COMMUNE/LOIC ROMER

L’espace de travail de 5000 pieds carrés est ouvert aux travailleurs autonomes et employés du quartier, mais aussi aux familles et aux chiens. «Il y a beaucoup d’études qui disent que travailler à l’extérieur stimule la créativité et les idées, et permet de réduire le stress», a-t-il ajouté.

Un objectif ambitieux

Aire commune est de retour cette année après le succès de son projet-pilote, qui lui a permis d’accueillir plus de 10 000 personnes pendant un mois. Cette année, les organisateurs espèrent inciter 50 000 personnes à se déplacer pendant quatre mois.

«Coworking»: Aire commune de retour quatre mois cet été
COURTOISIE/AIRE COMMUNE/LOIC ROMER

Philippe Pelletier croit qu’il s’agit d’un objectif réaliste en raison de la programmation qui a été bonifiée. Une scène permanente sera installée pour accueillir des DJ et des spectacles, dont quatre spectacles-surprises pendant l’été annoncés 48 heures à l’avance.

«Coworking»: Aire commune de retour quatre mois cet été
COURTOISIE/AIRE COMMUNE/LOIC ROMER

Des cours de yoga seront donnés chaque semaine, la terrasse sera transformée en «beergarden» à partir de 17 h, des journées-conférence avec des créateurs auront lieu une fois par mois et des formations pour entrepreneurs seront organisées – dont une pour améliorer son site web. Un énorme «5 à 7» sera aussi de nouveau orchestré cette année par Ubisoft le 30 août.

«Coworking»: Aire commune de retour quatre mois cet été
COURTOISIE/AIRE COMMUNE/LOIC ROMER

Aire commune peut compter sur plusieurs partenaires, dont l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal qui n’a pas hésité à prêter son terrain pour une plus longue période, en plus de verser 20 000 $ au projet.

«On travaille avec le Service de développement économique de la Ville de Montréal pour implanter d’autres espaces de "coworking", entre autres dans le Quartier de l’innovation et le Mile-Ex», a souligné Philippe Pelletier.

En cas de pluie, les personnes qui auront réservé une salle de réunion pourront se déplacer aux bureaux de Spaces situés à proximité du terrain.