/opinion/blogs/columnists
Navigation

Démêlons-nous

Coup d'oeil sur cet article

1. L’expression « prendre pour acquis » n’est pas française. Il faut dire et écrire « tenir pour acquis » ou « tenir pour assuré, tenir pour admis, considérer comme acquis »... Cela dit, la locution « prendre pour » est tout à fait française dans le sens de « considérer à tort », « prendre quelqu’un pour quelqu’un d’autre ». Ex. : Il m’a pris pour le concierge.

2. À ne pas confondre : acquis et acquit. Acquit s’écrit avec un t, par exemple dans l’expression « par acquit de conscience », qui signifie « pour ne pas avoir de regret » ou « pour avoir l’esprit tranquille ».

3. Le mot pêle-mêle est un adverbe. Ex. : Les photos de Marie sont pêle-mêle sur sa commode. Pêle-mêle est aussi un nom, un peu fatigué, employé pour désigner un fouillis. Ex. : L’appartement de Marie est un véritable pêle-mêle. « Le mot pêle-mêle varie-t-il au pluriel » ? demande Gilles T. Non. On écrit des pêle-mêle. Du moins selon l’orthographe traditionnelle (orthographe est un nom féminin).