/finance/pme
Navigation

Défi-Évasion de Québec, un fabricant d’émotions fortes

L'entreprise a investi près d’un million de dollars depuis son lancement en 2015

Les propriétaires de Défi-Évasion, Dave Welsh et Véronique Girard, sont complémentaires en amour et en affaires. On les voit ici dans une nouvelle salle thématique récemment inaugurée.
Photo courtoisie Les propriétaires de Défi-Évasion, Dave Welsh et Véronique Girard, sont complémentaires en amour et en affaires. On les voit ici dans une nouvelle salle thématique récemment inaugurée.

Coup d'oeil sur cet article

Défi-Évasion de Québec est un fabricant d’émotions. Depuis son ouverture, en 2015, près de 70 000 personnes ont embarqué dans l’aventure et ce n’est pas fini, car l’entreprise spécialisée dans les jeux d’évasion s’estime prête à prendre de l’expansion.

En effet, Dave Welsh et sa conjointe Véronique Girard viennent tout juste d’investir plus de 250 000 $ pour ajouter quatre nouvelles salles dédiées aux jeux d’évasion.

Au total, l’entreprise dispose maintenant de sept salles thématiques proposant une multitude d’énigmes et d’indices à déchiffrer et à décoder en équipe.

Le marché du divertissement est relativement nouveau pour Dave Welsh qui travaillait avant dans le domaine de la finance où il était directeur de succursale pour un bureau de régimes enregistrés d’épargne-études.

« J’avais mon bureau. Ma vie allait très bien. Je faisais plus d’argent qu’aujourd’hui. Je ne me cherchais pas un autre job. Quand je fais un bond, c’est assez différent. Avant d’être dans le milieu financier, j’étais professionnel au Club de golf Cap-Rouge », a-t-il partagé.

M. Welsh a été séduit par le concept qu’il a découvert à Nashville et qui incite les participants à sortir de leur zone de confort.

« J’ai senti qu’il y avait un besoin pour ça à Québec », a-t-il confié.

Au départ, l’homme d’affaires avait quand même besoin d’être rassuré.

« On est parti avec le minimum. Après six mois, j’ai vu l’engouement et j’ai décidé de plonger et de tout vendre pour recommencer à zéro », a-t-il poursuivi.

Faire peur au monde

Incluant le plus récent investissement, M. Welsh et Mme Girard ont investi près d’un million de dollars jusqu’à présent dans leur entreprise. Pour des raisons qu’il ne s’explique pas encore, les thématiques qui font peur sont les plus populaires.

« Tout est créé ici de A à Z, autant les décors que les histoires », souligne-t-il.

En plus de l’agrandissement des locaux de la rue Jean-Perrin, l’année 2018 s’annonce bien occupée puisque les propriétaires de Défi-Évasion envisagent de prendre de l’expansion en ouvrant une succursale sur la Rive-Sud de Québec.

D’autres projets de développement sont aussi envisagés.

LA COMPAGNIE

  • Propriétaires : Véronique Girard et Dave Welsh
  • Marché : divertissement (jeux d’évasion)
  • Fondation : 1er avril 2015
  • Nombre d’employés : 30
  • Siège social : Québec