/sports/others
Navigation

Jean-François Caron se blesse aux Philippines

Pas au meilleur de sa forme, l’homme fort part toutefois pour Johannesburg

Quebec
Photo d’archives, Stevens Leblanc Jean-François Caron s’est blessé lors de la première journée de compétition aux Philippines la semaine dernière.

Coup d'oeil sur cet article

À peine de retour de Manille aux Philippines où il a pris le 5e rang de la compétition World Strongest Man pour une troisième année consécutive, l’homme fort Jean-François Caron repart pour l’Afrique où il participera à une étape du circuit Arnold Classic.

Blessé à l’aine dès la première journée du rendez-vous philippin, Caron n’est pas au sommet de son art, mais il n’était pas question de faire l’impasse sur l’épreuve de Johannesburg.

« Je ne suis pas à 100 pour cent, mais je dois faire des points pour être invité à la finale du Arnold Classic, a-t-il raconté, mardi, avant de prendre l’avion. Malgré ma blessure, je vise le podium et ce n’est pas impossible que je termine au premier rang. C’est toujours très serré entre les cinq, six meilleurs compétiteurs. »

La compétition se déroulera samedi.

« Contrairement au World Strongest Man qui se déroule sur deux semaines pour les besoins de la télévision, les étapes du Arnold Classic se passent sur une seule journée, a-t-il expliqué. Je préfère cette formule. Il y a six épreuves. Ma force est que je suis complet. Il n’y a pas d’épreuves où je suis mauvais. J’ai terminé au 2e rang lors de l’étape d’Australie. Le circuit s’arrêtera à Warwick cet été. J’aurais pris une semaine de repos supplémentaire, mais tous les athlètes sont dans la même situation. Je fais 20 concours par année et c’est inévitable que certains soient rapprochés. »

Le voyage aux Philippines n’a pas été de tout repos. « En plus de ma blessure, j’ai perdu 15 livres en raison de la chaleur et de l’humidité, a-t-il raconté. Depuis que je suis revenu, il y a une semaine, je suis de retour à 330 livres. J’ai mangé de huit à neuf repas par jour. »

Inconfort

Même s’il visait le podium au World Strongest Man, Caron est heureux de sa 5e position.

« Après ma blessure, je ne pensais pas pouvoir me battre pour un Top 5, a-t-il indiqué. Je suis très satisfait, surtout que je n’étais pas loin du podium. C’était vraiment serré. J’ai reçu des traitements à tous les jours depuis mon retour. J’ai une hernie dans mon aine et ce n’est pas assez gros pour que je me fasse opérer immédiatement. Une opération pourrait signifier que je doive arrêter un an ou même que je ne sois plus capable de participer à des épreuves de force. Je vais endurer le plus longtemps possible. Pour le moment, on parle d’un inconfort. C’est possible aussi que la hernie ne grossisse pas et que je puisse continuer sans devoir être opéré. »