/world/usa
Navigation

L'alerte rouge déclenchée autour du volcan Kilauea à Hawaï

Hawaii's Kilauea Volcano Erupts Forcing Evacuations
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les autorités ont déclenché une alerte rouge autour du volcan Kilauea, mardi, à Hawaï, après une intensification de l’activité sismologique et une éruption de fumée volcanique.

Selon l'échelle d'alertes du USGS, la référence géologique aux États-Unis, le niveau d'alerte rouge signifie qu'«une éruption est imminente, en cours ou fortement suspectée par les autorités et que des activités menaçantes sont détectées tant au sol que dans les airs».

Le niveau d'alerte orange avait déjà été enclanché la semaine dernière, ce qui signifie que l'éruption était en cours, mais qu'elle ne présentait pas, jusque-là, de risques majeurs pour l'aviation.

Une trentaine de bâtiments ont été détruits la semaine dernière par le volcan le plus actif de Hawaï, qui est entré en éruption jeudi, selon la défense civile de l'archipel américain du Pacifique.

Depuis l’éruption, 14 fissures ont fait leur apparition. De la lave s’échappe d’elles, mais aussi du dioxyde de soufre, un gaz toxique. Sa présence dans l'air est dangereusement élevée et un météorologue de la chaîne d’information américaine CNN prévient que les précipitations prévues au cours des prochains jours pourraient provoquer des pluies acides.

Des milliers de personnes ont dû être évacuées la semaine dernière. Un regain d'activité sismique a provoqué l'éruption et un tremblement de terre de magnitude 6,9 a notamment frappé l'île vendredi, le plus puissant sur place depuis 1975.

Le Kilauea culmine à 1247 mètres et est l'un des plus actifs au monde.