/opinion/blogs/columnists
Navigation

Qu’est-ce que ça sent?

Coup d'oeil sur cet article

« Doit-on dire à une femme qu’elle sent bon ou qu’elle sent bonne » ? demande Louise R. Cette question nous a été posée, il y a quelque temps, par une autre lectrice, S. Grondin. Précédé des verbes « sentir » ou « tenir » ([tenir bon] par exemple), l’adjectif « bon » devient adverbe et il est conséquemment invariable. Il est donc conseillé de dire à sa voisine ou à sa grand-mère qu’elle « sent bon ». Si c’est le cas ! (Sinon, il est recommandé de se taire !) Mais s’il s’avère que votre épicière sent vraiment bon, aura-t-elle l’air heureux ou l’air heureuse de vous l’entendre dire ? Lorsque la locution « avoir l’air » est employée dans le sens de « sembler », l’adjectif qui la suit s’accorde généralement avec le sujet. Quand on peut remplacer « avoir l’air » par « avoir [telle] mine », l’adjectif peut s’accorder avec le nom masculin singulier « air ». Ex. : Ces manifestantes ont l’air mauvais. Cette forme (l’accord avec le nom masculin « air ») tend cependant à disparaître.