/news/currentevents
Navigation

Un médecin canadien atteint par balle à Gaza

Un médecin canadien atteint par balle à Gaza
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Un médecin canadien a été atteint par balle à la jambe par un soldat israélien alors qu'il portait secours à des manifestants palestiniens blessés lors des heurts qui ont fait des dizaines de morts depuis lundi dans la bande de Gaza, a rapporté le Globe and Mail.

Le docteur Tarek Loubani, un urgentologue qui pratique sa profession dans un hôpital de London, en Ontario, s'était joint à des équipes de médecins qui cherchaient à aider les Palestiniens blessés par des tirs de militaires israéliens lors des manifestations.

Le médecin, qui a déjà soigné des patients sur des zones de conflits en Irak et au Liban, assure qu'il portait une veste verte de chirurgien et qu'il était accompagné d'infirmiers vêtus en orange.

«Je suis habitué à ne pas me faire tirer dessus. Je sais où me placer. Je sais comment ne pas me faire tirer dessus», a assuré le docteur Loubani au Globe.

Selon lui, il a été visé délibérément. «Les snipers ne m'ont pas atteint pas erreur. [...] Nous étions tous rassemblés et très visibles. C'était tranquille lorsque j'ai été atteint. La balle a traversé ma jambe gauche, puis a touché ma jambe droite avant de tomber au sol», a-t-il raconté.

Le médecin de 37 ans s'estime tout de même chanceux. Il croit que, s'il s'était trouvé plus près de la frontière, il aurait perdu l'usage de ses jambes. Malgré tout, il aura besoin de mois de réhabilitation.

Musa Abuhassanin, un infirmier qui accompagnait le docteur Loubani et qu'il lui a apporté des soins d'urgence après qu'il eut été atteint par balle, a été abattu à son tour environ une heure plus tard. L'homme de 36 ans a été atteint à la poitrine et est décédé avant de pouvoir être amené à l'hôpital.

Une soixantaine de manifestants ont été tués depuis lundi dans la bande de Gaza, où de violentes manifestations ont éclaté en marge du déménagement de l'ambassade américaine en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem.