/entertainment/music
Navigation

Sarah Fortin, Belle Grand Fille et Tonique remportent «Ma première Place des arts»

Avec sa fougue et son énergie communicative, le groupe Tonique a emmené le public dans son univers richement coloré.
Photo Agence QMI, Sébastien St-Jean Avec sa fougue et son énergie communicative, le groupe Tonique a emmené le public dans son univers richement coloré.

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Sarah Fortin, Belle Grand Fille et le groupe Tonique sont les gagnants de la finale du concours «Ma première Place des Arts», vitrine de la relève de la musique francophone, qui s’est déroulé mercredi soir, à la Cinquième salle de la Place des Arts.

Dans la catégorie interprète, Sarah Fortin a dévoilé tout son potentiel explosif avec sa première chanson, avant de reprendre Il est où le bonheur du français Christophe Maé, lui permettant de faire entendre sa voix puissante et toute l’étendue de son registre vocal.

Sarah Fortin
Photo Agence QMI, Sébastien St-Jean
Sarah Fortin

François Pillenière-Magnan et Lili Gauthier étaient les deux autres finalistes de cette catégorie.

François Pillenière-Magnan
Photo Agence QMI, Sébastien St-Jean
François Pillenière-Magnan
Lili Gauthier
Photo Agence QMI, Sébastien St-Jean
Lili Gauthier

Auteur-compositeur-interprète

Belle Grand Fille, alias Anne-Sophie Doré-Coulombe, explique composer des chansonnettes pour les grands enfants que sont les adultes. Elle a débuté par Maille par maille, la chanson la plus intime qu’elle n’a jamais écrite. Son univers reste ancré dans l’enfance, comme l’a prouvé sa chanson L’escalier, qui emprunte son univers aux ritournelles enfantines.

Belle Grand Fille
Photo Agence QMI, Sébastien St-Jean
Belle Grand Fille

Également finaliste, Jeanne Côté, qui a grandi au milieu de musiciens, son père étant le fondateur du festival de Petit-Vallée, a présenté un riche univers poétique, assise derrière son piano. Enfin, Petite Elfe a utilisé sa jolie chanson Papillon pour faire sortir le petit grain rauque de sa voix.

Jeanne Côté
Photo Agence QMI, Sébastien St-Jean
Jeanne Côté
Petite Elfe
Photo Agence QMI, Sébastien St-Jean
Petite Elfe

Groupe

Avec sa fougue et son énergie communicative, le groupe Tonique nous a emmené dans son univers richement coloré. Leur chanson Quand il pleut offre une pop acidulée avec des accents groovy, tout comme Gris (une autre nuit), qui est beaucoup plus joyeuse que le laisse croire son titre. Le chanteur Kanuel Lauriault est une véritable bête de scène et l’ajout de ses solos de trompette rajoute une touche originale à leur pop très efficace.

Tonique
Photo Agence QMI, Sébastien St-Jean
Tonique

L’autre groupe finaliste, Chandail de loup, formé de Florence Payette et Louis-Philippe Dupuy, a présenté une énergie complètement différente avec leur trad urbain contemporain, qui n’est pas sans rappeler l’univers du groupe Mes Aïeux.

Chandail de loup
Photo Agence QMI, Sébastien St-Jean
Chandail de loup

Chacun des gagnants a remporté plusieurs prix différents en fonction de leur catégorie.