/finance/business
Navigation

Sigma Industries acquiert une usine de 2,5 M$ au Tennessee

Coup d'oeil sur cet article

Sigma Industries de Saint-Éphrem-de-Beauce vient de faire l’acquisition d’une usine de 70 000 pieds carrés à Surgoinsville, au Tennessee, au coût de 2,5 millions de dollars, pour soutenir le développement de ses activités aux États-Unis.

La mise en service est prévue d’ici la fin du deuxième trimestre de l’année 2019. Parallèlement à cette acquisition, Sigma Industries a créé une filiale opérationnelle aux États-Unis sous le nom de RMC Advanced Technologies Inc.

Au cours des trois prochaines années, la filiale investira quelque 4,5 millions de dollars américains en équipement et prévoit employer jusqu’à 50 personnes lorsque sa production fonctionnera à plein régime.

« Cette expansion aux États-Unis constitue un tournant stratégique pour nous, indique Denis Bertrand, président de Sigma Industries. C’est la première étape de notre stratégie visant le développement de nos activités sur le marché américain. »

Produits en composite

La réalisation du projet a reçu le soutien du programme Centre de croissance accélérée (CCA) du gouvernement du Québec.

Sigma Industries, dont les actions se transigent à la Bourse de croissance TSX, est une société manufacturière spécialisée dans la fabrication de produits en composite qui compte deux filiales en exploitation et emploie 275 personnes.

Elle exerce ses activités dans les marchés des camions de gros tonnage, des autocars, du transport en commun, de la machinerie et de l’énergie éolienne. Sigma vend ses produits aux fabricants et distributeurs d’équipement d’origine des États-Unis, du Canada et de l’Europe.

En mars dernier, la société a aussi annoncé la réalisation d’un investissement de 10,5 millions $ pour automatiser la chaîne de production de sa filiale René Matériaux Composites de Sainte-Clotilde-de-Beauce, à la suite de l’obtention d’un important contrat.