/sports/fighting
Navigation

Steven Butler pourrait devoir s'expliquer devant la Régie pour une affaire de fraude

Steven Butler
Photo d'archives Martin Chevalier Steven Butler

Coup d'oeil sur cet article

Le boxeur québécois Steven Butler, déjà dans l'eau chaude pour une affaire de voies de fait et vol qualifié, devra s'expliquer devant la Régie des alcools, des courses et des jeux relativement à une histoire de fraude, a rapporté le 98,5 FM.

Selon la chaîne radiophonique, l'oncle de Butler, Sylvain Bertrand, a été arrêté en février dernier en possession de cocaïne et de faux permis de conduire. Or, la police croit que le boxeur québécois pourrait avoir commandé ces faux documents à son oncle, en fournissant les noms et dates de naissance devant y figurer.

Butler ne fait toutefois l'objet d'aucune accusation dans ce dossier.

Par ailleurs, le boxeur devrait comparaître en septembre prochain en lien avec un incident survenu dans le stationnement d'un bar de Blainville, où un homme a été tabassé et volé. Butler a été accusé en 2017 en lien avec cette affaire.

Une porte-parole de la Régie a indiqué à La Presse que l'organisme provincial, qui décerne les licences permettant aux boxeurs d'évoluer sur la scène professionnelle, étudiera le dossier de Butler.

De son côté, Eye of the Tiger Management (EOTTM) a indiqué avoir pris connaissance des «allégations sérieuses» visant son boxeur et qu'elle étudie le dossier.

«EOTTM s'engage toutefois à redoubler d'ardeur quant à l'encadrement qui sera offert à son athlète afin de l'aider à optimiser son environnement et de s'assurer que celui-ci puisse prendre des décisions éclairées quant à son avenir, et ce, tant sur le plan personnel que professionnel», a ajouté le groupe.

Steven Butler (23-1-1, 20 K.-O.) doit remonter dans le ring le 23 juin prochain pour y affronter l'Américain Carson Jones (40-13-3, 30 K.-O.).