/opinion/columnists
Navigation

Nouvel arrivage

Coup d'oeil sur cet article

Si, à l’automne, nous avons l’habitude de voir arriver le Beaujolais nouveau, le Larousse et le Petit Robert, eux, chaque printemps, nous convient à l’arrivée des mots nouveaux. Ainsi, cette semaine, vous avez appris que deux créations de souches québécoises entrent officiellement dans le légendaire Larousse : le pet-de-sœur et les gougounes. Il y en a déjà eu de plus poétiques, mais pas cette année. On aurait pu suggérer « à-wi-gna-hein-hein », mais le problème est que ce mot si rassembleur dans nos salons n’a aucune définition. C’est tout de même notablement rare un mot qui ne veut strictement rien dire. Les penseurs de la langue acceptent maintenant le verbe cadeauter pour signifier donner un présent. À grande échelle ou de pays à pays, on aurait pu suggérer le verbe canadien c-sérizer. Un cadeau qui arrive vraiment du ciel. À Montréal, lieu où l’on dégomme un maire : le débarcoderre. Que fais-tu au conseil municipal les deux yeux fermés ? Je ferrandors. Attention de ne pas vous mélanger avec se faire prendre à contresens sur un sens unique. Ça, c’est un ferrandésolé.

De partout

Comme canadianisme, on aurait pu ajouter « netflixer » pour ceux qui ne paient pas d’impôt. Si on se fait transférer de Montréal à Toronto, est-ce qu’on se fait plekaniser ? Si vous vous déguisez en fonction des traditions du pays que vous visitez, êtes-vous en train de faire de vous un trud’inde ? Et si on a une relation avec une ex-actrice pornographique, est-ce qu’on Trump sa femme ? Sur la scène internationale, on sait tous que les menaces d’attaques nucléaires stressantes viennent de la Corée du Nerf. Les pulls trop courts viennent de Shangai bedaine. Et vous savez que maintenant on peut se démaraisser d’un journal.

Jeudidique

  • Pour la vente de la marijuana, Richard Pépin se propose pour faire du pot à pot.
  • Jacques Piché a vu Brad Marchand en vacances au Liche Steintein.
  • Ginette Morneau craint que l’hiver veuille passer l’été avec nous.
  • Denise Gariépy met en garde : vous n’êtes pas responsable de la tête que vous avez, mais vous êtes responsable de la gueule que vous faites.
  • La clinique d’Héma-Québec a été annulée en raison de la présence dans la salle d’un homme qui arrête le sang.

À demain

On est-tu beaux quand y fait beau ?