/entertainment/comedy
Navigation

Le début d’une nouvelle ère

Après la tempête des derniers mois, le milieu de l’humour québécois est promis à un très bel avenir

Laurent Paquin prend la pose avec le nouveau copropriétaire de Juste pour rire, l’humoriste Howie Mandel.
Photo Chantal Poirier Laurent Paquin prend la pose avec le nouveau copropriétaire de Juste pour rire, l’humoriste Howie Mandel.

Coup d'oeil sur cet article

L’humour québécois ne l’a pas eu facile, ces derniers mois. Après le scandale sur Gilbert Rozon, qui a plongé Juste pour rire dans un avenir incertain, le nouveau festival Grand Montréal comédie fest a été poursuivi par le ComediHa! Fest de Québec. Mais alors qu’on pourrait penser qu’une guerre règne entre les différents événements d’humour, les principaux intéressés parlent plutôt d’une nouvelle ère remplie d’ouverture. Le début d’un temps nouveau ?

Gilbert Rozon
Photo d'archives
Gilbert Rozon

Une guerre en humour ? Quelle guerre ? Questionnés par Le Journal, de nombreux humoristes, producteurs et gérants se sont montrés surpris que l’on évoque une telle situation dans le milieu. Oui, l’humour québécois a été ébranlé par le scandale Rozon, en octobre, mais cette période difficile pourrait très bien avoir aidé favorablement le milieu.

« Pour moi, ça marque plutôt la fin d’une guerre, dit Michel Grenier, gérant de Mike Ward et Guillaume Wagner. Gilbert Rozon avait acquis tellement de pouvoir en humour avec les années, le fait que le roi soit enlevé du trône, ç’a créé un éclatement qui fait que tous les festivals peuvent maintenant prendre la place qui leur revient. »

Nouveaux festivals

Alors que l’avenir de Juste pour rire était incertain, l’automne dernier, et que sa situation de monopole semblait révolue, d’autres organisateurs en ont profité pour lancer de nouveaux événements d’humour. Il y a d’abord eu le Grand Montréal comédie fest. Puis, on a appris la tenue du festival bilingue Laval en rires/Laval Laughs. Même le Mile Ex End a décidé d’ajouter un week-end d’humour à sa programmation.

Laurent Paquin prend la pose avec le nouveau copropriétaire de Juste pour rire, l’humoriste Howie Mandel.
Photo courtoisie

« C’est intéressant pour tout le monde, car ça donne plus de plateformes pour voir de nouveaux talents, dit le jeune humoriste Philippe-Audrey Larrue St-Jacques. Ça faisait des années que tout le monde était orienté vers une affaire. Avec la vente de Juste pour rire, j’avais peur qu’il y ait un nouveau monopole de l’humour. C’est le contraire qui est arrivé. Et maintenant, on parle du Grand Montréal comédie fest, de Zoofest, du Mobilo, du Mile Ex End, du Minifest et de ComédiHa!. Au moment où l’on pensait que l’humour était au plus bas, on réalise qu’il est ultra-vivant. »

La fin des exclusivités

Depuis de nombreuses années, le festival Juste pour rire signait des ententes d’exclusivité avec ses animateurs de gala. Ceux-ci n’avaient pas le droit d’aller jouer dans d’autres festivals d’humour durant le même été. Avec le départ de Gilbert Rozon de l’organisation, les ententes d’exclusivité ont été enlevées.

Cette nouvelle situation plaît grandement à un humoriste comme Laurent Paquin, qui animera son 15e gala Juste pour rire cet été et qui pourra aussi aller jouer pour la première fois à ComédiHa!, à Québec, en... 15 ans. « Il n’y a plus de barrière, dit-il. Je suis content de pouvoir aller faire d’autres festivals. Je vais aussi jouer au Grand Montréal comédie fest. »

« À ComédiHa!, nous n’avons jamais exigé aucune exclusivité à aucun artiste, dit Sylvain Parent-Bédard, président fondateur de ComédiHa!. Mais il y avait cette exclusivité-là à Juste pour rire qui semble être une ère révolue. Cet été, au festival, on a l’occasion d’avoir Laurent Paquin, Rachid Badouri et Maxim Martin. Je trouve ça bien pour le citoyen de la capitale et de la métropole. Ça amène une grande diversité. »

Pas de chicane Montréal-Québec

Sylvain Parent-Bédard
Photo d'archives
Sylvain Parent-Bédard

Même s’ils ont fait une demande d’injonction pour que le Grand Montréal comédie fest change de nom [la situation suit toujours son cours], l’équipe de ComédiHa! assure ne pas être en guerre avec aucun des festivals d’humour montréalais. « Il n’y a pas de chicane Montréal-Québec, au contraire, dit Sylvain Parent-Bédard. On travaille même à un projet commun que nous pourrions présenter dans le cadre du Festival du rire de Montréal [le Grand Montréal comédie fest]. La relation est bonne. On a en parallèle des projets porteurs. »

Et même si ComédiHa! s’était montré intéressé à acheter Juste pour rire, il y a quelques mois, Sylvain Parent-Bédard mentionne n’avoir aucune amertume depuis la vente du groupe aux Américains. « Je pense qu’une collaboration pourrait être intéressante avec eux. Ça pourrait amener quelque chose de florissant pour l’humour québécois. [...] On sent qu’il y a une nouvelle ère de collaboration. Le citoyen, le consommateur, le fan de l’humour va en ressortir gagnant. J’aimerais ça qu’Howie Mandel [le nouveau copropriétaire de Juste pour rire] vienne faire un tour à notre festival, qu’il découvre la capitale. Je lui lance l’invitation ! »

Ouverts aux discussions

Du côté du Grand Montréal comédie fest, on se montre ouvert aux discussions avec Zoofest, pour 2019, à propos des dates de leurs événements respectifs. Le premier se tiendra cet été du 1er au 15 juillet, tandis que le second aura lieu du 5 au 28 juillet.

Diane Arseneau
Photo courtoisie, Vivien Gaumand
Diane Arseneau

« On est ouvert à avoir ce genre de discussion là avec les autres festivals, c’est certain, indique Diane Arseneau, directrice générale du comédie fest. On travaille pour le public. Si ça se tient et que ça rend le tout meilleur, pourquoi pas ? »

 

Ce qu’ils ont dit

« C’est sûr qu’on a vécu un tremblement de terre, mais on a survécu. L’humour va se porter mieux que jamais au Québec après ce tremblement. On avait besoin de se faire “shaker” comme ça. »

Laurent Paquin prend la pose avec le nouveau copropriétaire de Juste pour rire, l’humoriste Howie Mandel.
Photo courtoisie

– Eddy King


« La concurrence augmente toujours le niveau. Le résultat de ça, ce sont des numéros plus serrés, qui vont plus loin. Quand j’ai commencé, on était 40 humoristes. Là, on est 250. Le Québec est un marché de sept millions de personnes et on entretient trois festivals d’envergure. C’est magique. Il n’y a pas ça ailleurs dans le monde. Ça prouve qu’on aime l’humour au Québec. »

Laurent Paquin prend la pose avec le nouveau copropriétaire de Juste pour rire, l’humoriste Howie Mandel.
Photo d'archives

– Neev


« Je trouve ça sain qu’il y ait d’autres festivals. Tant que les gens veulent aller rire. On a besoin de rire. La “compétition machin”, ça ne m’intéresse pas. J’ai été invité aux autres festivals. Je n’ai pas de parti pris. »

Laurent Paquin prend la pose avec le nouveau copropriétaire de Juste pour rire, l’humoriste Howie Mandel.
Photo courtoisie

– Jérémy Demay


« En humour, les guerres sont toujours au niveau des producteurs et des gérants. C’est rarement au niveau des humoristes. Quand un humoriste ne se présente pas à un événement, c’est souvent une directive d’en haut. »

Laurent Paquin prend la pose avec le nouveau copropriétaire de Juste pour rire, l’humoriste Howie Mandel.
Photo d'archives

– Laurent Paquin

 

Les festivals d’humour québécois cet été

Les amateurs d’humour québécois auront l’embarras du choix pour rire, cet été. De nombreux festivals se tiendront un peu partout dans la province au cours des prochains mois. En voici les principaux :

 

Quelques humoristes qui feront plusieurs festivals cet été

  • Arnaud Soly (Juste pour rire, Grand Montréal comédie fest, Festival de la blague, Mile Ex End Rigole)
  • Didier Lambert (Juste pour rire, Grand Montréal comédie fest, Mile Ex End Rigole, ComédiHa!)
  • Eddy King (Juste pour rire, Grand Montréal comédie fest, Laval en rires, Festival de la blague, Mile Ex End Rigole)
  • Julien Lacroix (Grand Montréal comédie fest, Festival d’humour de l’Abitibi-Témiscamingue, Festival de la blague, ComédiHa!, Mile Ex End Rigole)
  • Laurent Paquin (Juste pour rire, Grand Montréal comédie fest, ComédiHa!)
  • Les Denis Drolet (Juste pour rire, ComédiHa!, Grand Montréal comédie fest)
  • Maude Landry (Grand Montréal comédie fest, Festival de la blague, Laval en rires, ComédiHa!)
  • Mike Ward (Juste pour rire, Grand Montréal comédie fest, Festival d’humour de l’Abitibi-Témiscamingue, Festival d’humour de Gatineau)
  • Neev (Juste pour rire, Grand Montréal comédie fest, ComediHa!, Laval en rires)
  • Patrick Groulx (Grand Montréal comédie fest, Festival d’humour de l’Abitibi-Témiscamingue, Festival de la blague)
  • Rosalie Vaillancourt (Grand Montréal comédie fest, Zoofest, Festival de la blague, ComédiHa!, Mile Ex End Rigole)