/news/currentevents
Navigation

D’autres cas de maltraitance envers des itinérants?

D’autres cas de maltraitance envers des itinérants?
Capture d'écran

Coup d'oeil sur cet article

Deux itinérants montréalais ont raconté jeudi à TVA Nouvelles avoir goûté à la médecine d’agents du SPVM qui les auraient abandonnés sur la Rive-Sud de Montréal, près du pont Mercier.

Les faits allégués par les sans-abri remontent respectivement à 10 et 12 ans.

Ils affirment avoir été cueillis puis placés dans des véhicules de police, au centre-ville de Montréal pour ensuite être abandonnés à l’extérieur de l’île, où se trouve le territoire mohawk de Kahnawake.

 

Deux itinérants montréalais ont raconté jeudi à TVA Nouvelles avoir goûté à la médecine d’agents du SPVM qui les auraient abandonnés sur la Rive-Sud de Montréal, près du pont Mercier.

L’un d’entre eux, Pierre-Luc, a accepté d’en parler devant la caméra.

«La police m’a arrêté après avoir "squeegé" sur Saint-Denis, puis il m’a emmené complètement à l’autre bout de Montréal», relate-t-il.

Il prétend même avoir été embarqué dans le coffre du véhicule de patrouille par les agents.

Pierre-Luc affirme être par la suite revenu à pied en ville. «C’était en plein hiver», affirme-t-il.