/finance/stockx
Navigation

CRCD: du soutien à long terme pour les PME du Québec

Coup d'oeil sur cet article

De nouvelles dispositions permettront aux détenteurs d’actions depuis au moins sept ans de Capital régional et coopératif Desjardins (CRCD) de profiter d’un crédit d’impôt de 10 % supplémentaire.

Dans le dernier budget, le gouvernement du Québec a accordé au CRCD un montant annuel de 100 M$ pour les trois prochaines années, afin de permettre aux actionnaires de reporter de sept ans le droit de rachat de leurs actions admissibles.

Actif net de 1,9 G$

« Cela nous permet de confirmer des placements à long terme dans les PME. C’est une excellente nouvelle pour nos entreprises du Québec », a commenté Luc Ménard, chef de l’exploitation de Desjardins Capital.

Ce fonds public, qui compte plus de 100 000 actionnaires, affiche un actif net de 1,9 G$. Si la demande de conversion est supérieure au montant autorisé de 100 M$, le CRCD procédera par processus de sélection aléatoire parmi tous les actionnaires ayant signifié leur intérêt entre le 18 juin et le 24 septembre.

« C’est environ la moitié de nos actionnaires qui détiennent des actions de plus de sept ans. On voit que le bassin d’actionnaires visés par cette nouvelle disposition est assez important », dit-il.

Réel impact

Ce nouveau crédit d’impôt s’ajoute au crédit d’impôt de base de 35 % destiné aux investisseurs du CRCD.

« Concrètement, c’est de l’argent que l’on peut réinvestir dans l’économie. L’impact sera réel pour les PME du Québec », a promis M. Ménard.

Le CRCD est particulièrement actif dans les régions du Québec. Desjardins Capital, qui gère le fonds CRCD, possède plus de 450 entreprises dans son portefeuille. Près de 76 % d’entre elles sont situées à l’extérieur des grands centres urbains comme Montréal et Québec.

« On accélère notre positionnement dans le capital de risques pour aider encore plus nos entreprises en démarrage. On a trouvé, selon nous, un positionnement qui nous permet d’optimiser les investissements que nous réalisons », a-t-il ajouté.