/misc
Navigation

Les VR rapportent gros

Coup d'oeil sur cet article

Q: Mon beau-père vient de commencer sa tournée du Canada, des États-Unis et du Mexique dans son Winnebago. Devrais-je investir dans les VR ?


R: Les fabricants de VR n’ont jamais fait autant d’argent et il n’y a pas de nids-de-poule en vue !

S’il y a un produit favorisé par la démographie, c’est bien le véhicule récréatif (VR). Car les baby-boomers, qui prennent massivement leur retraite, ont les moyens de se lancer à l’assaut des routes continentales dans leurs VR tout neufs.

Mais un autre phénomène favorise cette industrie à l’image un peu ringarde : les milléniaux (la génération des 11-33 ans). Ils considèrent les VR comme une forme de voyage à long terme abordable, conviviale et « hip ». Ils apprécient surtout ses avantages comparés au camping sous la tente : écrans télé, grands frigos et, évidemment, WiFi permanent.

Ça va très, très bien

Le Wall Street Journal (WSJ) a rapporté il y a quelques jours des ventes en hausse de 17 % pour l’ensemble de l’industrie américaine, rien qu’en 2017. En mars, les ventes mensuelles ont dépassé les 50 000 unités, une première.

Les trois leaders du marché, le consolidateur Thor Industries (THO), mieux connu par sa filiale Airstream, célèbre pour ses roulottes « futuristes » en aluminium, fabriquées depuis 1930 et utilisées par la NASA, le classique Winnebago (WGO) et le détaillant Camping World Holdings (CWH), ont explosé en Bourse l’an dernier. D’autres fabricants très actifs sont cotés, tels REV Group (REVG) et Ford Motor Company (F), mais un grand nombre de joueurs ne le sont pas.

Au début de 2018, Winnebago avait enregistré des gains en Bourse de 179 %, contre 168 % pour Thor, en deux ans. Le titre de Camping World a plus que doublé depuis son inscription, en 2016.

De plus, fabricants et détaillants réalisent une très grosse part de leurs profits dans la vente de pièces et dans le service.

La route est belle !

Est-il trop tard pour miser sur cette industrie ? Certains experts avertissent qu’elle connaît des cycles et que les titres sont chers selon certains ratios (le WSJ évoque une prime de 26 % sur les revenus futurs). La hausse du prix de l’essence pourrait aussi influencer la demande.

Mais selon certaines recherches, dont celle de la firme Zachs, les fabricants de VR se situent dans le 1 % des industries les plus attrayantes pour les investisseurs... Les deux leaders, Winnebago (ratio cours/bénéfice de 13,6) et Thor (C/B de 11,4), ont un rendement qui excède de loin celui de leur industrie, retient une analyse récente publiée sur le site du NASDAQ.

On observe toutefois un repli des titres de Thor, Winnebago et Camping World depuis décembre. Certains y voient une occasion d’achat, avant une hausse anticipée.

Signalons que Thor et Winnebago sont réputées pour leur gestion conservatrice. Thor n’a pas déclaré de perte depuis les années 1980, malgré la récession historique de 2008-2010 ! Chez Winnebago, on enregistre une neuvième année de hausse des ventes ! La réforme fiscale du président Trump devrait avantager l’industrie, affirment plusieurs analystes, qui n’entrevoient pas de vents contraires à la croissance de ce marché pour plusieurs années.


Question à notre investisseur


- Les informations publiées dans cette chronique ne constituent pas des conseils ou des recommandations formulées par Le Journal. Toute personne intéressée doit consulter les conseillers ou professionnels autorisés pour ces fins par l’Autorité des marchés financiers.