/opinion/blogs/columnists
Navigation

Non à la ligne rose: une gaffe de François Legault

Non à la ligne rose: une gaffe de François Legault
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

Les Montréalais pourraient avoir une excellente raison de ne pas voter pour la CAQ aux prochaines élections. La CAQ refuse de financer le projet de ligne rose de la mairesse Plante.

Cette décision montre que les dirigeants de la CAQ ne comprennent rien aux problèmes de transport des Montréalais.

Un faux argument

La CAQ trouve que le métro coûte trop cher. C’est pourtant à long terme le moyen de transport en commun le plus économique dans lequel les gouvernements peuvent investir. C’est une dépense qui rapporte énormément. Toutes les grandes villes internationales qui le peuvent étendent leur réseau de métro.

La CAQ prétexte qu’elle compte sur le développement des transports dans la couronne de Montréal, dont le REM. Ce faisant, elle essaie d’aller chercher des votes dans les banlieues de Montréal, au détriment des habitants de Montréal même.

Manque de jugement des dirigeants de la CAQ

Les savants dirigeants de la CAQ n’ont pas encore compris qu’il ne servait à rien de rendre la circulation plus fluide pour entrer ou sortir de Montréal si les gens se restent bloqués dans les rues de la métropole. Combien de fois faudra-t-il expliquer que la capacité du métro de Montréal ne suffit plus aux besoins de la ville ? Que des lignes supplémentaires sur l’île même auraient dû être construites depuis très longtemps ? Que le prolongement de la ligne bleue, sans autres lignes de métro supplémentaires, va accentuer encore davantage les problèmes d’engorgement du métro ? Même le REM risque de congestionner davantage les lignes de métro existantes.

Les problèmes de circulation de Montréal font souffrir son économie et ils abaissent la compétitivité internationale de la ville. Répétons-le : partout dans le monde, les villes qui le peuvent développent et étendent leur réseau de métro. Il n’y existe pas de substitut convenable au métro.

François Legault, qui ne doit pas souvent emprunter le métro,  est tellement éloigné des Montréalais qu’il n’a pas saisi que Valérie Plante avait été élue en grande partie grâce à son projet de ligne rose. Remarquez  que le pauvre Denis Coderre ne l’a pas encore compris non plus.

La CAQ loin des Montréalais

L’éloignement de la CAQ des Montréalais lui attirera-t-elle les votes de quelques Québécois qui sont maladivement anti-montréalais ? C’est possible. Mais ce genre de mauvaises décisions laisse entrevoir ce qui pourrait être un des défauts majeurs des dirigeants de la CAQ: leur  difficulté envisager les conséquences de leurs politiques.

Vraiment, la CAQ joue un sale tour aux Montréalais, et par contrecoup, au reste du Québec. Parce qu’il n’est jamais bon d’affaiblir l’économie d’une région du Québec. Montréal ne fait pas exception à cette règle.