/opinion/columnists
Navigation

La déception de M. Couillard

Coup d'oeil sur cet article

Philippe Couillard a exprimé sa déception à la suite du refus d’Ottawa d’envisager la création d’une déclaration de revenus unique. La réaction de Justin Trudeau était prévisible. Hormis son intérêt pour la légalisation du cannabis et son enthousiasme pour présenter des excuses aux victimes d’injustices commises dans un passé souvent très lointain, il évite sciemment de se mouiller avec des dossiers d’envergure.

Mais ce refus cavalier ne devrait pas décourager M. Couillard. Il affirme que la déclaration unique était motivée par la volonté de « simplifier la vie des Québécois ». Qu’à cela ne tienne ! Si telle est réellement son ambition, M. Couillard sera heureux d’apprendre qu’il peut, à lui seul, révolutionner la vie des contribuables.

Obscur

La Loi sur les impôts du Québec compte 3000 pages et 1,6 million de mots alignés pour former un texte incompréhensible pour le commun des contribuables. Le caractère hermétique des lois fiscales permet certes de faire vivre les comptables et des fiscalistes, mais il impose aux travailleurs comme aux employeurs des coûts importants en temps et en argent.

De plus, un régime fiscal complexe rend les contribuables vulnérables. D’une part, ils sont plus sujets à commettre des erreurs et à en payer de lourdes pénalités et, d’autre part, ils deviennent impuissants face à l’arbitraire de l’État qui pourrait profiter de l’opacité de la loi pour l’interpréter à son avantage et ainsi garnir ses coffres.

Corruption

Finalement, la Loi sur les impôts accorde une multitude d’exceptions, de déductions et d’avantages de toutes sortes à divers groupes. Or, tous ces privilèges ne sont qu’une manière de corrompre les électeurs et d’acheter des votes.

M. Couillard veut sincèrement simplifier la vie des Québécois ? Il n’a donc qu’à réviser la Loi sur les impôts et ainsi alléger le fardeau des contribuables ! Mais parions qu’à part jouer les vierges offensées devant l’attitude d’Ottawa, il ne fera rien.