/entertainment/stage
Navigation

Festival TransAmériques: des taupes qui font tourner bien des têtes

Festival TransAmériques: des taupes qui font tourner bien des têtes
JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

De nombreux curieux ont croisé des taupes «immenses» dans le Village gai, dans le métro et à la place Émilie-Gamelin, samedi, alors que se tenait «La parade des taupes», un clin d’œil tout en humour à «La nuit des taupes», le spectacle du Français Philippe Quesne qui sera présenté à l’Usine C trois soirs consécutifs, à compter de dimanche, dans le cadre du Festival TransAmériques.

Festival TransAmériques: des taupes qui font tourner bien des têtes
JOEL LEMAY/AGENCE QMI

 

Festival TransAmériques: des taupes qui font tourner bien des têtes
JOEL LEMAY/AGENCE QMI

 

Festival TransAmériques: des taupes qui font tourner bien des têtes
JOEL LEMAY/AGENCE QMI

 

Les taupes sont parties du Cabaret Mado, ont fait un tour dans le métro à partir de la station Beaudry avant d’émerger à la place Émilie-Gamelin du Quartier des spectacles.

Festival TransAmériques: des taupes qui font tourner bien des têtes
JEAN-FRANCOIS DESGAGNES/JOURNAL

 

Festival TransAmériques: des taupes qui font tourner bien des têtes
JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Le spectacle «La nuit des taupes», qui sera présenté les 3-4-5 juin à l’Usine C, comprendra sept taupes immenses qui, précise-t-on, émergent de galeries de carton-pâte pour cuisiner, dessiner et même jouer du punk rock. On parle dans la programmation d’«un théâtre de l’"underground", écologique et philosophique, sans aucune parole».