/weekend
Navigation

Surmonter le choc

Surmonter le choc
PHOTO Courtoisie, WendyDPhotography

Coup d'oeil sur cet article

Betroffenheit, un spectacle alliant danse et théâtre, qui invite le public à se plonger dans l’univers d’un être qui a vécu un profond traumatisme, effectuera son dernier tour de piste dans le cadre du Festival TransAmériques (FTA), du 5 au 7 juin.

C’est après avoir perdu sa fille, sa nièce et son neveu dans un terrible incendie, en 2009, que l’acteur et dramaturge canadien Jonathon Young a eu l’idée de se pencher sur l’état de stress post-traumatique que peuvent connaître les survivants d’une tragédie, par le biais du théâtre et de la danse.

« On ne précise pas vraiment ce qui est arrivé au personnage que l’on présente, sur scène. On y fait référence comme étant un “accident”, mais on comprend qu’il était présent et qu’il y a perdu des êtres chers », a expliqué Jonathon Young, cofondateur de la Electric Company Theatre, lors d’une entrevue accordée au Journal.

« Il tombe dans un cycle de dépendance, en raison de ce traumatisme, a-t-il ajouté. Au départ, on comprend qu’il est sobre depuis quelque temps et qu’il a trouvé des façons de ne pas recommencer à consommer, mais aussi des façons de gérer les cauchemars et les flash-back de l’accident. Il essaie de passer à travers ce processus de guérison. C’est là que l’on peut voir qu’il y a deux côtés de lui qui s’expriment : le côté verbal et le côté physique [...] Son corps finit par prendre le dessus, à un certain moment. »

Hybride

Mettant en vedette Jonathon Young, ainsi que cinq danseurs, Betroffenheit (mot allemand que l’on pourrait traduire par stupeur paralysante) a été créé avec la chorégraphe Crystal Pite, fondatrice de la compagnie Kidd Pivot. Présenté comme un « coup de fouet émotif et artistique », il se veut un hybride entre la danse et le théâtre.

« Nous passons du texte pur aux mouvements purs. Parfois, nous sommes dans un univers très concret, alors qu’à d’autres moments, nous sommes dans l’abstraction totale », a expliqué Jonathon Young.

« J’ai commencé à rédiger l’histoire avant que Crystal se joigne à moi, mais nous avons véritablement créé le spectacle ensemble. »

L’un des principaux objectifs du duo, avec cette création, était de faire en sorte que leurs disciplines respectives se marient parfaitement l’une à l’autre.

« Nous ne voulions pas que ce soit un one man show », a-t-il précisé.

Nouvelle collaboration

En tournée depuis 2015, le spectacle sera présenté pour la dernière fois à Montréal, après avoir récolté des éloges dans plusieurs villes d’Amérique du Nord et d’Europe, notamment.

« Je me sens bien par rapport à la fin de cette aventure [...] Ce spectacle m’a permis de vivre l’une des expériences les plus enrichissantes de ma vie, en tant qu’artiste, mais le thème du spectacle est lourd et le spectacle est difficile à interpréter, a expliqué l’artiste. Crystal et moi travaillons déjà sur une nouvelle création. C’est un projet qui m’excite vraiment. Ce n’est pas comme si c’était la fin de l’aventure, pour nous. »


Betroffenheit sera présenté du 5 au 7 juin en clôture du FTA, à la Salle Pierre-Mercure.