/misc
Navigation

Coup de froid pour le G7

Coup d'oeil sur cet article

Du temps froid et pluvieux est prévu cette semaine à Charlevoix, où va se dérouler le sommet du G7. Le maximum n’atteindra même pas 8 °C demain, soit 12 degrés sous la normale ! On se doutait bien que le climat au G7 allait être glacial cette année, mais pas tant que ça...

Ce froid de canard, qui va toucher aussi Montréal et Québec, est dû à deux dépressions majeures qui vont tenir la province en étau cette semaine.

Il faudra attendre à jeudi pour voir le mercure remonter. Après une première canicule, la semaine dernière, le Québec passe maintenant à la caisse.

Pour les corps policiers, ce refroidissement est un cadeau du ciel. Des études en psychologie comportementale démontrent un lien entre les émeutes et les températures élevées. La majorité des émeutes raciales aux États-Unis dans les années 1960 se sont produites alors que les températures étaient supérieures à 27 °C, selon le criminologiste Ehor Boyanowsky.

Sommet des Amériques

Les manifestations qui ont entouré le Sommet des Amériques à Québec en avril 2001 ont laissé des souvenirs amers dans la capitale nationale.

La région connaissait alors une première vague de chaleur printanière. Marqué par des débordements de violence et une soixantaine d’incendies criminels, l’événement avait attiré 60 000 manifestants.

Même les forces policières avaient été critiquées pour leur brutalité et un usage excessif de bombes lacrymogènes et fumigènes.

Or, au plus fort des troubles, le 21 avril, il faisait anormalement chaud à Québec, soit 20 °C, très loin des valeurs normales de... 8 °C.

Beau temps pour la F1

L’absence de dépressions, de creux ou de pluie sur le sud du Québec en fin de semaine prochaine suggère que le soleil va s’inviter au Grand Prix du Canada qui se tiendra à Montréal dimanche.

Avec une température ni trop chaude ni trop fraîche et peu de vent, on est en voiture !