/misc
Navigation

10 signes que l'été est arrivé pour toi et ta famille!

Family Pushing Bikes Along Country Track
Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Oh que v’la tu pas le soleil qui commence à se pointer le bout du nez! Oh que le monde entier commence à renaître! Oh que les journées sont rendues longues pis belles!

Y’a quelques fou-fous qui ont planté leur jardin, maintenant que les risques de gel au sol sont derrière nous, enfin on l’espère pour leurs délicates tomates!

En tant que parents, y’a comme une effervescence qui nous habite, quand l’été se pointe le bout du nez. On va tu en passer, du bon temps dehors en famille, pendant la belle saison, hein!

Je sais, il fait pas trop, trop beau depuis deux jours; pis les deux jours d’avant-gout d’été ont été précédés de crachin froid et déprimant. Mais moi, grande exaltée de la gougoune et de la short trop courte, je vous ai déniché une dizaine de signes qui ne trompent pas : l’été est à notre portée, pis faut en profiter!

  1. Le monde étend sur la corde! Y’a tu une odeur plus estivale que celle du linge qui a séché au gré du vent et du soleil? Les serviettes ben raides, qui t’écorchent la peau quand tu t’essuies, mais qui sentent tellement bon le plein-air, ça c’est revigorant!

  2. Y’a du sable partout. Tes enfants entrent par en avant pour s’en aller dans la cour sur la pelouse. Les deux pieds dans le carré de sable, pour jouer avant le souper, c’est la grande vie! Bon. Tu ris un peu moins quand tu déshabilles ton mignon dans sa chambre, pis que tu te rends compte qu’il a du sable dans la couche, dans les bas, dans les cheveux pis dans la bouche! Mais c’t’un détail, quand il te fait un sourire grumeleux, épanoui d’avoir bien joué!

  3. Tu dois redoubler de prudence quand tu conduis ton auto. Y’a des enfants par-tout. En vélo, en skate, en patins; ca court, ca joue au ballon, ça vit, quoi! Pis viens pas chialer après eux, c’est à toi de faire attention, laisse-les donc être des enfants!

  4. Les parcs reprennent vie. Ces lieux qui ont passé les six derniers mois presque vides, s’animent à mesure que le mercure monte. Fallait voir les jeux d’eau de l’école, jeudi passé! Si le Cornet Volant existait encore, il aurait fait des affaires d’or! Les enfants sont tous retournés à la maison crevés, mais tellement comblés d’avoir joué avec les copains, pendant que leurs parents en profitaient pour faire du social.

  5. Les enfants chialent pas quand tu vas les chercher à l’école. Ils sont même contents de rentrer à la maison, parce qu’ils savent qu’aussitôt rentrés, aussitôt ressortis! Voir points numéro 2 et 3, conséquences directes de ce fait.

  6. Les Cubes Énergie commencent. Signe que l’hiver est fini, on permet aux kids de se dégourdir les pattes en toute impunité. On les y encourage, même! Dans le même ordre d’idées, les @#$%?&# de Cubes Énergie sont finis, signe que ton kid va arrêter de comparer le nombre de tits carrés qu’il va avoir colorié avec toute sa gang de chums de l’école et va recommencer à s'activer sans vouloir performer.

  7. Y’a de moins en moins de devoirs, pis une fois les maudits examens passés, tout le monde va recommencer à souffler un peu. Les festivités de fin d’année vont commencer, à l’école, pis tu vas aller inscrire ton enfant au camp de jour. Ben si c’est pas encore fait, t’es probablement un peu dans le trouble...

  8. Y'a du bruit plus tard le soir : les ados qui jouent dans la rue, les voisins qui passent la tondeuse à des heures rocambolesques, les chars qui font du bruit. Tout le monde revit! Même le vieux monsieur d’en avant qui lave son auto aux deux jours, beau temps, mauvais temps!

  9. Les grand-parents snowbirds reviennent, bronzés pis reposés. Ils se sont ennuyés pis ont le gout de passer du temps avec vous. Même ceux qui ne sont pas partis se faire chauffer la couenne pendant l’hiver ont plus le gout de bouger, tout le monde reprend vie, dans le fond!

  10. On a tous le gout de bouger, pis de prendre le temps de profiter de la vie. Tranquillement, tu commences à te calmer, à t’apaiser, à la vue du soleil. Tu fais le plein de vitamines. Pis mine de rien, toi qui est d’ordinaire tellement paquet de nerfs, tu te rends compte que la déprime saisonnière prend le bord, pour te faire recommencer à voir le beau dans les petites choses simples. Le sourire de ton enfant, quand il se réveille pis que tu lui dis oui pour aller à l’école à vélo; la sensation du vent chaud dans ton visage, quand tu sors dehors le midi. La boule d’anxiété que t’avais peut-être dans le chest commence à fondre.

Tu le sais, que tout ça va passer trop vite, pis tu veux bénéficier de chaque seconde, de chaque rayon lumineux. Quand t’as des enfants, ce qui est bien, c’est que si tu prends la peine de leur ouvrir un peu ton esprit, pis de suivre leur beat, pendant une couple de semaines, ils vont instinctivement te guider, pour retirer tous les bienfaits de la belle saison.

C’est peut-être ça, dans le fond, le plus grand signe que l’été frappe à notre scring de porte-patio : les parents s’adaptent un peu plus au rythme de leur famille, pis tout le monde prend le temps d’en profiter.